Comment se protéger contre le harcèlement téléphonique ?

La vie n’est pas exempte de situations dangereuses. En effet, beaucoup de personnes rapportent qu’elles font l’objet de menaces en ligne ou sur leur téléphone, le plus souvent par des inconnus au sens de l’humour malsain. Mais il ne s’agit pas toujours de mauvaises plaisanteries… Dans certains cas, les menaces sont bien réelles et peuvent avoir des conséquences dramatiques. Que faire quand vous recevez un message ou un appel menaçant ? Plus de détails dans la suite de cet article.

Le harcèlement téléphonique : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le harcèlement téléphonique est défini comme toute forme de communication téléphonique non sollicitée, généralement menaçante, obscène ou indésirable. La forme la plus répandue est lorsque quelqu’un a l’intention de vous agacer, de vous harceler, de vous menacer ou de vous causer du tort délibérément et sans raison apparente.

Par ailleurs, si vous ne savez pas si l’appel téléphonique que vous recevez est considéré comme du harcèlement, posez-vous les questions suivantes : l’appelant a-t-il l’intention de me menacer, de m’intimider, ou de m’ennuyer pendant son appel ? Si la réponse à l’une de ces questions est affirmative, l’appel téléphonique est considéré comme du harcèlement.

Comment se protéger du harcèlement téléphonique ?

L’option la plus simple, disponible sur la plupart des téléphones, consiste à bloquer l’appelant en modifiant les paramètres de vos appels. Cependant, certaines personnes, plus informées sur les dernières évolutions technologiques actuelles, ont recours à un subterfuge pour le moins innovant !

Assurément, ces adeptes de la technologie ont recours à des astuces, comme celles disponibles sur des sites comme www.spyfer.info , pour révéler le contenu du téléphone de leur agresseur et le poster sur les différents réseaux sociaux. La stratégie est très efficace, surtout quand ces personnes arrivent à découvrir des informations embarrassantes, susceptibles de freiner les ardeurs de leur harceleur !

Protection contre le harcèlement téléphonique : la voie légale

Il faut savoir que le harcèlement par téléphone, surtout de nature sexuelle, est un crime. Si vous souhaitez intenter une action en justice contre le harceleur, ne bloquez pas le numéro. Signalez-le plutôt au bureau local des enquêtes sur les communications, ou dirigez-vous vers le poste de police le plus proche. Ils peuvent demander à enregistrer vos appels téléphoniques pendant une période déterminée, ou à enregistrer les messages texte que vous avez reçus du harceleur, afin qu’ils puissent être utilisés comme preuves.

L’affaire sera ensuite transmise au procureur qui enverra une demande de divulgation des données à toutes les compagnies de téléphone, pour déterminer le réseau utilisé par le harceleur.Ensuite, les équipes de divulgation de données dans les différentes sociétés enverront les détails dont elles disposent sur le numéro en question, et d’autres poursuites judiciaires pourront être intentées contre votre agresseur.

Si vous préférez ne pas suivre cette voie, il existe une autre option: la plupart des fournisseurs de téléphonie mobile ont également un service de liste noire, qui vous permet d’empêcher le harceleur de vous appeler. Une autre astuce non moins pratique, consiste à enregistrer le numéro du harceleur et à configurer le renvoi d’appel sur votre téléphone afin que ses appels soient automatiquement renvoyés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire