Abu-Ghazaleh : La Ligue arabe place la santé des citoyens arabes au premier plan de ses priorités

docteur Haifa Abu-Ghazaleh, secrétaire générale adjointe de la Ligue des États arabes et responsable des affaires sociales, a réitéré l’engagement de la Ligue à faire de la santé des citoyens arabes la priorité absolue.

Elle a souligné que la Ligue arabe, par l’intermédiaire du Département de la santé et de l’aide humanitaire du Secrétariat général de la Ligue des États arabes et du Conseil des ministres arabes de la santé, avait développé le système de santé arabe en reliant les ministères spécialisés des États membres ; Viser la coopération, l’intégration et la coordination pour lutter contre diverses maladies incurables.

C’est ce qui s’est passé lors de l’inauguration des activités de la conférence de lancement du programme de la plateforme « Oui » (Club des femmes arabes accomplies) organisée par la Fondation humanitaire Mohamed Shoaib sous l’égide de la Ligue des États arabes en partenariat avec l’Egypte. Initiative du président pour la santé des femmes et en collaboration avec l’Association française de recherche sur le cancer, qui vise à fédérer les femmes, coordonner la collaboration sur les questions de responsabilité sociale durable.

Abu-Ghazaleh a déclaré que l’université, à travers ses plates-formes populaires représentées par des organisations de la société civile arabe, encourage tout ce qui peut atteindre cet objectif ultime, d’autant plus que le cancer s’est propagé et menace tous les âges, y compris les nourrissons.

Elle a souligné que la Ligue arabe attache une grande importance aux femmes arabes, puisque le Département de la femme et le Département de la famille et de l’enfance du Secteur des affaires sociales coordonnent le travail et la coopération sur les questions relatives aux femmes, à la famille et aux enfants entre les agences et mécanismes gouvernementaux, arabes et internationaux. organisations et conseils spécialisés des ministres, et l’intégration des questions relatives aux femmes, à la famille et aux enfants dans les plans et les priorités des plans de développement durable aux niveaux national et régional.

Elle a ajouté que ces dernières années, à travers la gestion des organisations de la société civile dans le domaine des affaires sociales, l’Université s’est également intéressée à intensifier ses efforts et ses activités qui amélioreraient et renforceraient le rôle de la société civile et lui permettraient de jouer ce rôle rôle Jouer un partenaire efficace pour les gouvernements arabes dans le processus de développement durable, la société civile étant le troisième élément du triangle du développement, aux côtés des gouvernements et des entreprises.

Dans son discours, la Sous-Secrétaire générale a exprimé l’espoir que la conférence d’aujourd’hui donnera une impulsion forte qui aidera à soutenir le processus d’action commune arabe et que les recommandations émises par la conférence serviront d’empreinte de premier plan dans la réalisation des objectifs visés devenus cette événement important.

Elle a souligné que la conférence coïncide chaque année en octobre avec le début des campagnes de sensibilisation visant à prévenir le cancer du sein, ainsi que les célébrations de la Journée internationale du cancer du sein, qui tombe le 19 du même mois consacré à la prévention, au début détection et soutien des maladies liées à la recherche scientifique.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.