Al-Kazemi discute du renforcement de la coopération sécuritaire et militaire avec la France

Nos lecteurs sont des utilisateurs d’Instagram
Vous pouvez désormais suivre gratuitement les dernières actualités via notre compte Instagram
Cliquez ici pour vous identifier

Elaf de Londres : À Bagdad Al-Aba’a, Al-Zakami a discuté du renforcement de la coopération sécuritaire, militaire, économique et culturelle entre Bagdad et Paris avec une délégation du Sénat français.
Le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kazemi a souligné que l’Irak attache une grande importance au partenariat avec la France, à son renforcement et à son développement dans divers domaines politiques, économiques, commerciaux et liés à la sécurité.
Lors de sa rencontre aujourd’hui à Bagdad avec la délégation du Sénat français, conduite par Nicole Duranton, membre du Conseil et présidente du Groupe d’amitié Irak-France, ils ont évoqué le renforcement des liens entre les deux pays dans divers domaines et les efforts de l’Irak gouvernement dans la mise en place des mesures de lutte contre les effets du changement climatique et les projets de réformes économiques en cours, ainsi que le soutien de la France à ces tendances de réforme de l’économie irakienne.

Ils ont également évoqué « la coopération militaire et sécuritaire entre l’Irak et la France et l’importance de développer le travail et la coopération pour suivre les opérations des mouvements des terroristes de l’Etat islamique et empêcher les gens de vouloir rejoindre leurs restes terroristes ». un communiqué de presse, suivi de « Elaf ».

Développement de partenariats avec la France

Al-Kadhimi a souligné que « l’Irak attache une grande importance au partenariat avec la France, en le renforçant et en le développant dans divers domaines politiques, économiques, commerciaux et liés à la sécurité ».
Pour sa part, la cheffe de la délégation sénatoriale a évoqué « l’importance de développer et de renforcer les relations irako-françaises sous l’actuel gouvernement irakien » et souligné « la priorité d’utiliser la dynamique initiée par la Conférence de Bagdad sur le partenariat et la coopération (tenue à Bagdad le 28 août 2021) et la nécessité de s’en inspirer et de son expansion.
Elle a exprimé « la volonté de la partie française de développer les échanges culturels avec l’Irak, de développer l’enseignement du français dans les établissements d’enseignement irakiens et de développer la coopération bilatérale dans ce domaine ».

Coopération en matière d’armement et de formation

Al-Kazemi, lors de sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron lors d’une conférence de partenariat et de coopération à Bagdad, avait confirmé que « les relations franco-irakiennes traversent une phase importante, mettant l’accent sur le partenariat et l’amitié et coordonnant les positions bilatérales ».

Et il a noté que « le président Macron est un ami important de l’Irak, et la France a réitéré à plusieurs reprises son soutien aux efforts de l’Irak pour lutter contre le terrorisme et soutenir les efforts discrets dans la région pour œuvrer au développement durable ».
De son côté, le président Macron a évoqué le rôle de l’Irak dans la stabilisation de la région et exprimé la volonté de la France de renforcer la coopération avec l’Irak dans divers domaines.

وفي كانون الاول ديسمبر من العام الماضي ناقشت بغداد وباريس تسليح وتدريب فرنسا للقوات العراقية حيث بحث وزير الدفاع العراقي عناد جمعة مع المدير العام للتسليح بوزارة الدفاع الفرنسية اللواء أوليفير لوكوانت سبل التعاون والتنسيق المشترك بين البلدين خاصة في ما يتعلق بجوانب التسليح والتدريب وتنظيم دورات تدريبية للمقاتلين العراقيين en France.
La France fait partie des forces de la coalition internationale combattant Daech en Irak et en Syrie.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.