Après leur expulsion du Mali et la demande de leur départ du Niger, le commandant des forces françaises Barkhane rencontre Ould Al-Ghazwani

Après que la France a subi une sévère défaite au Mali en raison de ses relations tendues avec Bamako sous le règne de la junte militaire au pouvoir et l’annonce du retrait de ses forces Barkhane, après que les chefs militaires maliens se sont emparés des mercenaires du groupe russe « Wagner », et après que les citoyens nigériens sont descendus dans la rue en brandissant des slogans appelant au retrait de la France et de ses forces armées du pays et faisant l’éloge de Poutine et de la Russie, la France tente de panser ses blessures en se déplaçant et ses responsables effectuant des visites successives dans certains pays dans la région sahélo-saharienne qui a commencé à perdre des amitiés avec certains d’entre eux.

Dans ce cadre, le général Abrunno Baratz, commandant en chef des Forces françaises Barkhane, effectue depuis mardi une visite en Mauritanie où il a rencontré le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani au palais présidentiel de Nouakchott et évoqué avec lui la situation au Sahel. et les questions d’intérêt commun.

L’agence de presse mauritanienne a rapporté que Catherine Desparati, chargée d’affaires de l’ambassade de France à Nouakchott, a assisté à la réunion avec le général Abruno Baratz et le colonel Emory Rossen, l’attaché militaire de l’ambassade.

La France tente de remédier à la situation en renforçant ses liens avec certains pays de la région après les coups successifs qu’elle a subis du fait de la politique et de l’intransigeance du président Macron et de la tentative de la France d’exercer sa tutelle sur un certain nombre de ses anciennes colonies et d’ignorer la changements géopolitiques dont le monde a été et est encore témoin, qui les a maintenant fait souffrir et a ouvert la porte, avant d’autres pays, à leur éloignement de certains pays qui, jusqu’à récemment, étaient considérés comme des alliés dans la région.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.