Augmentation de 27 % des exportations d’ingénierie pour atteindre un record de 1,8 milliard de dollars au premier semestre 2022

L’Export Council for Engineering Industries a annoncé que les exportations du secteur avaient atteint un record de 1,871 milliard de dollars au premier semestre 2022, contre 1,477 milliard de dollars pour la même période en 2021, soit une augmentation de 27%.

Dans son rapport mensuel, l’Export Council a indiqué que les exportations de machines avaient augmenté de 4 % en juin 2022 par rapport au même mois de 2021, atteignant 303 millions de dollars US en juin 2022, contre 291 millions de dollars US en juin 2021.

Le Conseil a pointé les principaux secteurs dont les exportations ont augmenté au premier semestre 2022 par rapport à la même période en 2021. Il s’agit des appareils électriques en hausse de 49%, des câbles en hausse de 60% et des composants automobiles en hausse de 8,6%, tandis que les exportations d’appareils électroménagers ont augmenté de 10%, les exportations de machines et équipements ont augmenté de 117% et les exportations de métaux ont finalement augmenté de 46%.

L’Export Council for Engineering Industries a constaté que les principaux pays vers lesquels les exportations d’ingénierie ont augmenté provenaient d’Europe : Royaume-Uni – Slovaquie – France – République tchèque – Espagne – Italie – Malte – Pays-Bas) et d’Asie (Arabie saoudite – Émirats arabes unis – Koweït – Jordanie – Liban) Afrique (Algérie – Maroc – Libye – Ghana).

Pour sa part, l’ingénieur Sherif El-Sayyad, chef du Conseil des exportations pour les industries mécaniques, voit la nécessité de continuer à décaisser les arriérés de soutien à l’exportation, à condition que la période maximale de décaissement ne soit que de 3 mois à compter de la date de soumission des documents. , notant que le secteur de la construction mécanique est le cheval noir des exportations en raison de son énorme potentiel, qui peut atteindre une nouvelle augmentation des exportations de pas moins de 15 %.

Al-Sayyad a souligné que le secteur de l’ingénierie a besoin d’interventions pour réduire les coûts de production, ce qui, compte tenu de la qualité exceptionnelle des exportations égyptiennes, offre une plus grande chance d’entrer sur de nouveaux marchés avec des produits nationaux, à condition que les premiers pas vers cette réduction du coût final de le produit est d’éliminer les droits de douane sur les intrants et les composants de production, et de travailler à fournir des ensembles d’incitations pour attirer les investissements dans des composants qui nécessitent une technologie précise et des coûts d’importation élevés.

À son tour, Mai Helmy, directrice exécutive du Conseil des exportations pour les industries d’ingénierie, confirme qu’au cours du second semestre de cette année, la participation à près de 5 grandes expositions internationales sera organisée, ainsi qu’à deux expositions en Égypte, notamment l’exposition du chapeau, dans le cadre d’un plan d’action pour la promotion des exportations , en plus de poursuivre le travail sur les événements visant à attirer les acheteurs, les visiteurs internationaux en Égypte et les visites d’usines.

Mai Helmy a expliqué que la participation à des expositions internationales est une excellente occasion de tenir des réunions bilatérales avec des acheteurs et des importateurs, ce qui crée des opportunités pour les sociétés d’ingénierie et les usines d’augmenter les exportations et de garantir de futurs contrats d’exportation, en plus de promouvoir de manière optimale les produits exportés.

Félix Germain

"Fan du Web. Étudiant au bacon d'une humilité exaspérante. Organisateur. Totalement expert de Twitter. Communicateur amical. Joueur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.