Dans l’actualité sportive d’aujourd’hui : ce qu’il faut savoir

Il y a beaucoup de respect, mais la concurrence au Tasmanian Sail GP a augmenté un peu avant l’événement de ce week-end au Danemark.

L’équipe néo-zélandaise SailGP est en action.
Image: VoileGP

L’équipe néo-zélandaise est arrivée à Copenhague après sa première victoire décisive contre Plymouth en Angleterre le mois dernier.

Ce fut une excellente performance qui a permis aux équipes adverses d’approfondir les données pour voir comment elles peuvent copier le Kiwi ce week-end.

Interrogé sur la crise de la sécheresse, le skipper néo-zélandais Peter Burling a déclaré n’avoir rien fait « hors de l’ordinaire ».

Mais ce n’était pas un commentaire auquel son homologue australien Tom Slingsby a adhéré.

« Nous savions qu’ils se cachaient et s’amélioraient [with] Tout peut arriver.

Contrairement à ce que dit Pete, ils semblent avoir un peu changé leur configuration [in Plymouth]. Ils naviguaient définitivement haut et la forme du bateau était différente…

« Nous savions que les Néo-Zélandais se hisseraient bientôt en tête de la flotte… Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne se rendent compte qu’ils n’avaient pas atteint la finale. Ils seront bien sûr de vrais concurrents cette année.

La Nouvelle-Zélande est troisième après trois tours.

La course au Danemark commence à 1 h 30, heure de la Nouvelle-Zélande, samedi et dimanche matin.

Proteas avance à Lourdes

Un sort enflammé du capitaine Ben Stokes a remis l’Angleterre dans le match mais l’Afrique du Sud est restée l’équipe la plus heureuse puisqu’elle a atteint 289 en sept à l’issue de la deuxième journée du premier Test at Lords.

Stokes a battu Sarel Erwey par 73 et le dangereux Rasy van der Dousen (19) avec le match s’éloignant des hôtes mais l’Afrique du Sud menait par 124 points après avoir été attaquée par des quilleurs locaux en fin de journée.

Kajisu Rabada
Image: photoport

Promu à la sixième place du classement des frappeurs, le grand joueur Marko Jansen (41 sans échec) n’a pas déçu en terminant 72e au septième guichet avec Keshav Maharaj (41) pour reprendre la place dominante des visiteurs.

Jansen reprendra le nouveau ballon à trois reprises lors de la troisième journée avec Kajisu Rabada (3 marches) et l’Angleterre.

L’Angleterre est sortie lors de la séance du matin après avoir pris 116 à six.

Le quilleur rapide a remporté le Rabada 5-52 et était un choix de quatre fautes de fourche qui ont confondu les batteurs locaux avec leur vitesse et leur agressivité.

L’Angleterre n’a remporté que deux de ses 25 derniers tests, marquant moins de 200 points sur son premier but.

-Reuter

L’équipe de Nouvelle-Zélande a été nommée pour l’India Tour

L’équipe du NZ Indian Tour est nommée, Foley revient chez les Wallabies, Raducanu se déchaîne à Cincinnati et Wilder confirme son retour sur le ring.

Sept joueurs ayant une expérience internationale ont été sélectionnés pour l’équipe masculine de cricket de Nouvelle-Zélande pour leur tournée en Inde en septembre.

Le gardien de guichet néo-zélandais Dane Cleaver pendant le match.


Image: prendre une photo

L’équipe est récemment dirigée par les casquettes noires Rachin Ravindra, Dane Cleaver, Mark Chapman, Jacob Duffy et Michael Rippon.

Tom Bruce, qui compte 17 sélections dans le T20, a été nommé co-capitaine aux côtés de Robbie O’Donnell d’Auckland.

Ce dernier était l’un des cinq chanceux à représenter la Nouvelle-Zélande A pour la première fois, aux côtés de Chad Bowes, Matt Fisher, Ben Lester et Joe Walker.

L’officier de sprint de Wellington, Logan van Beek, est de retour après des séjours avec les Pays-Bas, les règles d’éligibilité de l’ICC lui permettant de jouer pour les deux équipes en même temps.

Les matchs de ballon rouge et blanc, tous contre l’Inde A, marquent la première fois qu’une équipe senior néo-zélandaise joue à l’étranger pour affronter le Pakistan A depuis la tournée de 2018 aux Émirats arabes unis.

Nouvelle-Zélande : La dernière tournée en Inde aura lieu en 2017 et cette visite suivra une structure similaire avec trois matchs de quatre jours et trois matchs d’une journée à Bangalore et Chennai respectivement.

Équipe Nouvelle-Zélande A : Tom Bruce (Comtés du Centre), Robbie O’Donnell (C) (Auckland), Chad Bowes (Canterbury)

Joe Carter (comtés du Nord), Mark Chapman (Auckland), Dan Cleaver (WK) (comtés du Centre), Jacob Duffy (Otago), Matt Fisher (comtés du Nord), Cameron Fletcher (WK) (Canterbury), Ben Lister (Auckland) , Rashin Ravindra (Wellington), Michael Ribbon (Otago), Sean Solya (Auckland), Logan Van Beek (Wellington), Joe Walker (Boroughs du Nord)

Foley est de retour pour les Wallabies

Bernard Foley a été appelé dans sa première équipe d’Australie depuis la Coupe du monde 2019 alors que le manager Dave Rainey envisage ses options semi-volantes pour un test de tournoi de rugby contre l’Afrique du Sud.

Foley était le bras droit de l’ancien entraîneur Michael Chika dans ce rôle, mais il a joué au Japon ces trois dernières années.

Le Top 5 australien Bernard Foley marque le deuxième essai de son équipe lors du match du groupe A de la Coupe du monde de rugby 2015 entre l'Angleterre et l'Australie au stade de Twickenham, au sud-ouest de Londres, le 3 octobre 2015

Les cinq premiers joueurs australiens Bernard Foley ont marqué le deuxième essai de son équipe
Image: agence de presse française

Avec Quad Cooper souffrant d’une blessure d’Achille à long terme et Renee ne vendant pas d’options de remplacement, James O’Connor et Noah Lollisio, Foley, 32 ans, pourraient avoir une chance d’ajouter à ses 71 sélections pour Wallaby.

Renee a accueilli un certain nombre de renforts dans son équipe de 35 hommes, nommée jeudi après une horrible séquence de blessures qui a vu les Wallabies épuisés battre l’Argentine 48-17 le week-end dernier.

L’ailier Andrew Killaway et les supporters Angus Bell et Scott Seo sont revenus d’une blessure, tandis qu’Alan Alalatuwa, Hunter Bizame et Dave Borecki sont revenus après avoir quitté la tournée argentine tôt pour des raisons personnelles et des blessures.

-Reuter

Raducanu s’amuse à Cincinnati

Emma Radukano est entrée dans le troisième tour de l’Open de Cincinnati 6-0, 6-2 contre Victoria Azarenka, suggérant qu’elle serait bien préparée pour défendre son titre à l’US Open.

La numéro un mondiale Iga Swiatek a battu l’ancienne championne de l’US Open Sloane Stephens 6-4, 7-5 pour commencer sa campagne pour le WTA 1000, le dernier événement majeur avant le début du Grand Chelem sur terrain dur à New York.

La joueuse de tennis britannique Emma Raducano


Image: prendre une photo

C’était la 50e victoire de la saison pour le double champion de Roland-Garros, qui rencontre Madison Keys au troisième tour après que l’Américaine a battu Jelena Ostapenko 6-4, 7-5.

Pendant ce temps, l’Américain Taylor Fritz a critiqué le procès pour entraînement extrajudiciaire sur le circuit ATP, affirmant que c’est une « règle stupide » qui est contraire aux règles de donner des instructions aux joueurs pendant un match. Le concept que le tennis est un sport individuel.

L’ATP a commencé à expérimenter la règle le mois dernier, permettant aux joueurs de recevoir des instructions sur les séries éliminatoires et les matchs du tableau principal dans des tournois comme l’US Open et les finales ATP.

Fritz, qui a battu l’Australien en forme Nick Kyrgios 6-3, 6-2 pour atteindre le troisième tour de l’Open de Cincinnati, a déclaré qu’il n’avait pas profité de la règle.

Kyrgios s’est également prononcé contre la règle, déclarant en juin que la beauté du sport avait été supprimée par la nouvelle règle, qui permet à une personne d’entraîner verbalement et non verbalement un joueur d’un banc spécifique.

-Reuter

Wilder confirme son retour sur le ring

L’ancien champion WBC des poids lourds Deontay Wilder reviendra sur le ring le 15 octobre contre le Finlandais Robert Helenius lors de son premier combat depuis qu’il a terminé une trilogie contre Tyson Fury l’année dernière.

L’Américain (42-2-1) a été arrêté au tour 11 par Fury à Las Vegas pour sa deuxième défaite consécutive contre le Britannique, qui a conservé le titre WBC des poids lourds. Leur premier combat en décembre 2018 s’est soldé par un match nul.

Deontay Wilder et Tyson Fury se sont battus lors de leur combat pour le titre WBC des poids lourds au MGM Grand Garden Arena.  2020

Image: prendre une photo

« Cela a été un long voyage pour moi et cela continue à ce jour », a déclaré l’homme de 36 ans, qui a été honoré d’une statue dans sa ville natale de Tuscaloosa, en Alabama, dans un communiqué plus tôt cette année.

« J’ai souvent pensé à rester loin du travail ou à revenir. Quand j’ai eu la statue dans ma ville natale et que j’ai vu beaucoup de gens prier et célébrer avec moi… j’avais l’impression que mon travail n’était pas terminé. »

Le combat se déroule au Barclays Center de Brooklyn, théâtre de la victoire KO de Wilder sur Dominic Prezel, Luis Ortiz et Berman Stiverne.

Helenius (31-3) a combattu en dernier sur la troisième carte de combat de Fury Wilder, battant le Polonais Adam Konaki au sixième tour.

-Reuter

Quintana nie avoir utilisé des substances interdites

Nairo Quintana a nié avoir utilisé la substance interdite tramadol après que le coureur colombien ait été privé de sa sixième place du Tour de France de cette année par la fédération cycliste.

Les analgésiques sont interdits par le règlement UCI et ne sont interdits qu’en compétition. Son utilisation ne constituera pas une violation antidopage.

Quintana a déclaré dans un communiqué sur Twitter: « Étonnamment, j’ai appris que l’Union cycliste internationale (UCI) a annoncé une violation du tramadol. Je ne suis pas pleinement conscient de l’utilisation de cette substance et nie son utilisation dans ma carrière. »

« Avec mon équipe juridique, nous épuisons toutes les étapes de ma défense. »

Quintana, ancien vainqueur du Giro d’Italia et l’un des vainqueurs espagnols de la Vuelta, a 10 jours pour faire appel du verdict mais peut participer à de futures courses.

Le coureur Arkea Samsic a ajouté qu’il avait l’intention de disputer la Vuelta cette année, qui débute vendredi.

« Je veux aussi confirmer que je vais rester à la Vuelta, faire du vélo et faire de mon mieux pour mon équipe, mon pays et mon équipe », a déclaré le joueur de 32 ans.

-Reuter

Léone Duchamps

"Amateur accro au café. Communicateur. Expert Internet certifié. Joueur. Fanatique de musique."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.