élections en France. Les chaussettes des candidats révèlent les leaders d’opinion

Des chaussettes reprenant les portraits des candidats à la présidentielle 2022 sont désormais disponibles au prix de 13 euros.La marque propose des paires de chaussettes signées Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Eric Zemmour, Anne Hidalgo, Yannick Gadot et Marine Le Pen.

Le fondateur de la marque, Maxim Limers, ne pensait pas que son initiative rencontrerait autant de succès lorsqu’il a lancé sa collection de chaussettes. D’autant plus que l’idée est née par hasard, loin de toute planification.

Le fondateur de la marque le confirme dans un entretien téléphonique avec « Sky News Arabia » : « L’idée m’est venue alors que je conduisais le bus. Deux femmes se sont tenues devant moi et ont parlé de deux candidats, et l’une d’elles a dit : Les deux forment un couple. J’aimais vendre en gros et je pensais que faire des chaussettes serait une bonne idée. A l’image des candidats. Il n’y a aucun parti pris politique de notre part. L’idée était surtout d’intéresser les gens d’une certaine manière. »

En effet, la boutique a lancé une collection de chaussettes en coton rouge ou bleu avec les sept concurrents peints avec ou sans masque, le drapeau français pour les hommes et un cocktail tricolore pour les femmes.

Grâce à ses chiffres de vente élevés, Maxim Limers a pu créer sa propre urne et prédire les candidats les plus susceptibles de se qualifier pour le second tour lors des prochaines élections du 10 avril.

A ce propos, il précise : « Le candidat d’extrême droite Eric Zemmour est premier en termes de chiffre d’affaires avec 29 %, talonné de près par le président sortant Emmanuel Macron avec 24 % et Jean-Luc Mélenchon, qui a réalisé un bond qualitatif de ses ventes dans le ces derniers jours avec 22% % ».

Alors que la dernière enquête d’opinion de l’institut « Ilab » du mardi 5 avril au soir montre qu’Emmanuel Macron est toujours en tête avec 28% des intentions de vote, seulement 5 points devant son adversaire, le candidat à l’Assemblée nationale, avec 23 %.

La méthode n’est peut-être pas purement scientifique, mais le succès est réel et a franchi les frontières de la ville de Lille pour atteindre la capitale, Paris et toutes les autres villes françaises, selon le fondateur de la marque, en plus des demandes provenant de l’extérieur du territoire français. , notamment depuis la Suisse, l’Allemagne, l’Italie, le Canada et les Etats-Unis d’Amérique grâce au site internet de la marque.

combattre l’abstention

Maxime Lemers ne cache pas que l’idée était avant tout commerciale, mais en même temps elle véhicule un message aux électeurs français basé sur la lutte contre l’abstention et la prise en charge des affaires publiques du pays.

Limers explique : « Bien que la campagne électorale de cette année ait été courte, pas plus d’un mois, à cause de la guerre d’Ukraine aux portes de l’Europe, tout le monde devrait participer à cette élection. Nous sommes dans un pays démocratique, c’est tout. » Peu importe qui est élu, le plus important est la libre participation au processus de vote et l’élection du candidat préféré de chaque électeur.

Mais le vent ne souffle pas toujours comme le souhaitent les navires : le magasin de Lille a été victime de vols, de pillages et de vandalisme en même temps que la présentation du groupe, ce qui l’a conduit à fermer et à ne compter que sur la vente électronique.

« L’enquête policière est en cours. Ils ont volé des chaussettes à certains candidats et pas à d’autres. S’ils l’avaient demandé, nous les leur donnerions gratuitement et éviterions toutes ces pertes financières », déclare le fondateur de la marque à la fin de son discours. .

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *