En images. Hommage aux innovateurs arabes dans les domaines de l’art, de la poésie et de la médecine

Suivez les dernières nouvelles via l’application

L’Association de la créativité arabe à Paris a honoré une constellation de personnalités féminines influentes de la société dans les plus grandes salles du Palais Ena, siège du Conseil économique, social et environnemental, dans le but de mettre en évidence le rôle des femmes arabes et africaines à travers le monde qui est le troisième dôme officiel de France après les palais du Sénat et de l’Assemblée générale, chefs-d’œuvre de l’architecte Auguste Perret qui l’a construit en 1937.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs ambassadeurs, de parlementaires français et d’un groupe de professionnels des médias arabes et français.

Le président de l’association, Dr. Amira Abdel Aziz, a sélectionné des femmes considérées comme des stars dans le monde de la politique, des affaires, de la science, de la médecine, de l’art, de la littérature et de la poésie, y compris des princesses arabes, notamment Sheikha Maryam Al-Khair Al-Sabah de l’État du Koweït, la Socialite et propriétaire aux mains blanches, surnommée Maîtresse des pauvres pour sa grande empreinte humanitaire et son dévouement envers les personnes dans le besoin, est l’épouse du petit-fils de Sheikh Mubarak bin Sabah Al-Sabah; Le septième dirigeant du Koweït, feu Cheikh Ali Sabah Al-Nasser Al-Sabah, le véritable fondateur de l’État du Koweït, en reconnaissance de son grand rôle dans le travail humanitaire, caritatif et social dans le monde arabe. Cheikha Dr. Nadia Al-Madhahka, directrice de la recherche et des études à la Fondation Katara, une artiste visuelle de l’État du Qatar, a également reçu le Bouclier de la créativité en reconnaissance de sa créativité artistique et de sa contribution à la publication d’environ 40 livres par Visual Arts Week les délégués de l’association parisienne.

La princesse Fattouma bint Diallo, épouse du président de Guinée Seyenori, qui est la petite-fille du roi d’Alpha Yaya Diallo, a également été honorée.

Souad Ziri, Consule générale du Maroc en France l’an dernier, et son engagement au service de la communauté, l’Ambassadrice Nadia Hariri, originaire d’Algérie, une Morue d’Ivoire algérienne, et l’Ambassadrice pakistanaise Noreen Akram, déléguée des Nations Unies à New York, et de Syrie Dr. Amal Al-Sabaa, professeur à l’Université de Washington et l’une des premières dames en charge de la NASA. Le prix a également été accepté par le vice-président du Comité des droits de l’homme de Pologne.

En l’honneur de Laila Elwi, Elham Shaheen et Hala Al-Qasim

Du monde de l’art, l’Arab Creativity Association a honoré deux brillants et merveilleux artistes égyptiens, Laila Elwi et Elham Shaheen, pour leur créativité artistique sur leurs récentes œuvres cinématographiques.

Laila Elwi a exprimé sa joie de cette médaille supplémentaire dans sa carrière artistique en s’exprimant dans son discours dans une langue française qui rappelle aux Français l’artiste internationale Dalida, qui a le même accent français avec des influences égyptiennes, et a déclaré : Je souhaite à toutes les femmes de le succès mondial, le succès et plus de créativité. Elham Shaheen a exprimé sa joie et sa fierté face à ce nouvel honneur.
Dans des déclarations à Al-Bawaba News, la beauté de l’écran arabe Laila Elwi a déclaré après l’avoir rencontrée: Je veux exprimer ce que je ressens, à quel point j’ai de la chance pour moi-même et pour les merveilleuses dames que j’ai vues aujourd’hui dans leur travail et leur vie où elles ont vraiment excellé dans tous leurs divers domaines. je veux docteur Remerciements à Amira Abdel Aziz qui honore la femme arabe créative. Je suis fière de faire partie de ces mères et femmes qui éprouvent des difficultés professionnelles et personnelles.

Princesse Abdulaziz

Lors d’une rencontre avec Amira Abdel Aziz, présidente de l’Arab Creativity Association, chargée de cours à l’Université de la Sorbonne et à l’Université de Liverpool, elle a déclaré à Al-Bawaba News : Je suis fière de cette initiative attendue depuis longtemps, mais je suis fière de tous les lauréats, qui méritaient le Bouclier de la créativité arabe pour leurs efforts, leur persévérance et leur lutte incessante. La femme est à moitié homme et à moitié société, mais elle a prouvé qu’elle est bien plus grande que cela. La femme est la mère de la société, elle est l’éducatrice des générations, et la mère de la vie n’est pas seulement cette moitié de la société, mais la moitié du monde. Et de l’association de mon organisme culturel littéraire-créatif, fondé en 2011, elle s’attache à être un trait d’union entre Paris et ses antennes internationales. Partout dans le monde et particulièrement en Australie et au Royaume-Uni, nous visons à servir de pont reliant les deux rives des deux civilisations, l’Orient et le Maghreb. Nous avons déjà honoré des poètes lors de la Journée internationale de la poésie, la communauté arabe et étrangère dans divers domaines, et à propos des honneurs reçus à la fois par Ilham Shaheen et Laila Alawi, Amira Abdelaziz a déclaré que le but de cela est de promouvoir le soft power arabe pour mettre en évidence et diriger le message sublime de l’art en soulevant les problèmes que le monde souffre à travers ses œuvres et comment les aborder et cela passe par le rôle de l’art et des artistes dans la diffusion de l’amour et de la paix et la transmission d’un message au monde, l’art est la douceur forcer à répandre l’amour et la paix dans toutes les parties du monde et à éliminer l’intimidation et les conflits en posant des problèmes et des solutions. Aussi, je veux honorer le reste des femmes parce qu’elles sont vraiment des innovatrices et méritent bien plus que ça. J’ai essayé de choisir une chanson ou deux de chaque pays et j’ai découvert que j’avais cueilli plusieurs fleurs dans chaque verger.

Le prix de l’Arab Creativity Association a également été décerné à l’actrice syrienne basée à Dubaï, Noura Al-Ayek, surnommée Birgit Bardo les Arabes pour son travail sur le bien-être des animaux et la possession d’une ferme canine.

La chanteuse d’opéra française Melisande Fruador et l’écrivaine Brigitte Gautier ont également été honorées pour leur créativité dans leur travail (scénariste de documentaires), où elle a excellé dans l’écriture sur les réfugiés syriens tout en fuyant le fléau de la guerre dans leur pays.

Hala Al Qassem, directrice de Karina Garments Company

Et d’Égypte, honoré Hala Al-Qassem, la directrice de la société de vêtements Karina, qui a enchanté le public par sa beauté glamour et son élégance jusqu’à ce que les Français la considèrent comme une star dans le monde du cinéma égyptien.

Mme Nermin Abdel Wahab El Dokki, Directrice d’EgyptAir

Nermin Abdel-Wahab El-Dokki, directrice d’EgyptAir, a également été honorée après s’être fait un nom dans son domaine en tant que femme exceptionnelle et pour sa contribution au lancement mondial d’EgyptAir. L’intérêt d’EgyptAir à parrainer des événements socialement importants qui mettent l’accent sur le rôle important que jouent les femmes dans la société. La femme d’affaires égyptienne Abeer Essam El-Din a également été honorée pour sa distinction dans le monde difficile des affaires.

Le poète Dr. Khadija Al-Sabban

Et d’Arabie Saoudite est devenu le poète Dr. Khadija Al-Sabban, maître de conférences à l’Université King Bin Abdulaziz, et d’Algérie, psychologue et propriétaire d’un centre de formation en réadaptation.

La neurologue Karima Coppola (marocaine-française) a reçu le prix de la créativité arabe pour ses recherches exceptionnelles sur le traitement de la maladie d’Alzheimer dans le sud de la France.

Le Dr algérien. Tzadet et Haradri ont reçu le Creativity Shield pour leur travail à la tête du Centre de formation et d’intégration des étrangers, et du Liban Yolande Samara, présidente de l’Association for Concern for Women, ainsi que des femmes du Liban, de Bahreïn et du Canada pour leur travail de lobbying.

En l’honneur de la petite-fille d’Abu al-Qasim al-Shabi

Elle a reçu le bouclier de la Tunisie, le premier général de division du ministère tunisien de l’Intérieur, Rajaa Chebbi. Elle est poète et petite-fille du grand poète tunisien ou Qasim Chebbi. Elle a donné le bouclier à sa mère et a dit en larmes, je dédie mon prix à ma mère, puis à ma mère, puis à ma mère. Elle a remercié l’initiatrice, Amira Abdel Aziz, pour son engagement continu à promouvoir les femmes arabes de la diaspora.

partie de l’honneur

reçu_704851490577720

reçu_704851490577720

reçu_1202151047253311

reçu_1202151047253311

reçu_337934045192232

reçu_337934045192232

reçu_400500008517699

reçu_400500008517699

reçu_447437943379168

reçu_447437943379168

reçu_890330548591883

reçu_890330548591883

reçu_562127818760203

reçu_562127818760203

reçu_1075370606718143

reçu_1075370606718143

reçu_434950851820041

reçu_434950851820041

reçu_3846097805615980

reçu_3846097805615980

reçu_353105770296304

reçu_353105770296304

reçu_532263658635344

reçu_532263658635344

reçu_5640747555297806

reçu_5640747555297806

reçu_373816794742434

reçu_373816794742434

reçu_1428365354299699

reçu_1428365354299699

reçu_438280864503292

reçu_438280864503292

reçu_530290672128120

reçu_530290672128120

reçu_445591560743029

reçu_445591560743029

reçu_5259146747499149

reçu_5259146747499149

reçu_353229206893062

reçu_353229206893062

reçu_1867723460084747

reçu_1867723460084747

reçu_5402735023122603

reçu_5402735023122603

reçu_7940940395946621

reçu_7940940395946621

reçu_346994540733642

reçu_346994540733642

reçu_3132648597049389

reçu_3132648597049389

reçu_566832091618304

reçu_566832091618304

reçu_767780437550235

reçu_767780437550235

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.