« Equisin » est un exemple frappant de l’incursion de la Confrérie dans notre pays

Un parlementaire français a mis en garde contre le danger de l’entrée de l’organisation terroriste dans son pays et l’a décrite comme « l’organisation terroriste internationale la plus dangereuse ».

Dans une interview accordée à Al-Ain Al-Akhbar, le député français Franck Giltetti, député du parti du Rassemblement national pour la sixième province de la région française du Var, a déclaré : « Le cas de l’Imam Hassan Equesin incitant à l’extrémisme est un exemple frappant de l’invasion de la Confrérie en France. » .

Hassan Ekwesin est un imam marocain qui a fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen pour avoir été accusé d' »incitation à la haine et à la discrimination et représentant une vision islamique contraire aux valeurs de la République française » et la France a décidé de l’éloigner de la République française. terres.

« Depuis les attentats de 2015, les gouvernements successifs en France ont enfin lentement commencé à reconnaître le danger que l’islam politique alimente le terrorisme et des mesures ont été prises, mais il reste encore du travail à faire », a déclaré le député français Frank Giletti.

Gittelti a révélé qu ‘«il y a environ 170 mosquées de l’Union musulmane de France affiliées aux Frères musulmans, 152 mosquées où les extrémistes sont courants et 71 mosquées des mosquées Mel Goros de Turquie, alors qu’une vingtaine de cas de fermeture seulement ont été observés. « 

Il a déclaré: « Tout le monde connaît les dangers que les Frères musulmans soient de plus en plus rejetés dans le monde arabe car il s’agit d’une organisation interdite en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et en Égypte, ainsi qu’au Maroc et en Jordanie, ainsi qu’en Russie. (la seule grande communauté musulmane comprend). »

Slogans de la Fraternité terroriste

Il a souligné que l’organisation terroriste existe toujours au sein de l’Union européenne et a expliqué que seule l’Autriche a eu le courage de l’interdire.

Le député français a également souligné que l’ancien président américain Donald Trump envisageait de mettre les Frères musulmans sur liste noire en tant qu’organisation terroriste.

Il a poursuivi : « Par conséquent, la France doit d’abord interdire cette organisation et toutes les associations qui lui sont directement ou indirectement liées, mais elle ne le fera pas… et nous ne savons pas pourquoi ? »

Le député du Parti du Rassemblement National a déclaré que « l’imam Hassan Ekwesin est justement un exemple de l’entrée et de la pénétration des Frères musulmans en France ».

Il a ajouté que « tout le monde connaît les propos ignobles et le danger de cette figure de la Confrérie, mais la décision de l’expulser des terres françaises a pris du temps après des péripéties bureaucratiques ».

Fuyant toujours la décision de l’expulser et de l’expulser, Ekwesin risque aujourd’hui une peine de trois ans pour s’être soustrait à l’arrestation et a été placé dans le dossier des personnes recherchées.

D’autre part, le député français a salué la coopération entre son pays et les EAU, soulignant que « les EAU sont un allié important de Paris et nous avons de nombreux accords communs de défense et de coopération militaire ».

Il a ajouté : « Les Émirats arabes unis sont un modèle et un véhicule de modernisation et de développement pour la région et pour la paix », se référant aux accords abrahamiques.

Poursuivant son discours, Gittelti a déclaré: « Avant tout, n’oublions pas que les Émirats arabes unis sont en première ligne avec l’Égypte dans la lutte contre le terrorisme et l’islam politique, les ennemis communs, fondamentaux et existentiels de notre pays ».

Concernant la guerre en Ukraine, le député français a déclaré : « Je regrette que le président Emmanuel Macron n’ait pas affirmé son indépendance et poursuive ses initiatives diplomatiques au lieu de céder à ses émotions et de rejoindre cette politique extrêmement anti-russe, celle de Washington, de l’Otan et les États-Unis sont poursuivis par l’Union européenne, qui a remis les armes à Kyiv et voté des sanctions contre Moscou.

Il a souligné que « la France, comme ses partenaires européens, se tire une balle dans le pied et c’est une erreur stratégique majeure ».

Estimant que les économies et les peuples européens paient déjà le prix de l’effet de rebond dévastateur des sanctions, il a déclaré que « les Européens s’aliènent un partenaire énergétique et économique clé et un allié géostratégique parce que ce conflit profite aux Américains à court terme et à la Chine en à long terme, mais cela ne profite en rien à l’Europe. »

Le député français a mis en garde contre d’autres dangers très réels et vitaux pour l’Europe, qu’il a décrits en disant que « Malheureusement, la Chine menace notre indépendance et notre souveraineté industrielle par son hégémonie financière prédatrice ».

« Les Européens ont également vite oublié l’alliance objective et efficace de la Russie contre l’EI, al-Qaïda, les Frères et l’islam politique en général en Syrie, en Libye et ailleurs, dans le sud de la Méditerranée et au Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.