Inconvénients de la loi sur le mariage civil | religion et monde

Les lois dites lois civiles sur le mariage ne sont pas des lois civiles, mais des lois positives, et non des lois religieuses. Les Occidentaux l’ont appelé ainsi pour tromper les gens sur le fait qu’il s’agit de lois modernes et développées. La vérité est qu’elles ne sont ni modernes ni développées, mais sont des lois qui entraînent des déséquilibres sociaux et engendrent de nombreuses crises : familiales, sanitaires, sociales, éducatives, littéraires, morales et de valeurs… ; Cela s’est produit et se produit dans les sociétés occidentales qui ont mis en œuvre ces lois et nous pouvons représenter certaines de ces crises comme suit :

1- La plupart des familles des sociétés européennes et américaines se sont désintégrées et se sont effondrées, les relations entre leurs membres se sont détériorées et les taux de divorce ont augmenté, atteignant entre 70 et 75% en Espagne selon les statistiques officielles de l’État. Parmi les nouvelles rapportées par les journaux et magazines occidentaux, il y a le fait que certaines femmes demandent le divorce avec détermination, obstination et persévérance, sans crainte pour les enfants de l’itinérance, du choc ou de la schizophrénie ; Il s’agit de préserver la moitié de la richesse de leurs maris s’ils sont riches et riches, puisque le juge statuera pour eux au moins la moitié de cette richesse au nom de l’égalité des sexes et au nom des lois sur le mariage civil qui ont légalisé le divorce par la suite. était interdit dans les sociétés chrétiennes.

L’actrice internationale Monica Bellucci a exprimé ce phénomène en disant : « Je pense que c’est normal d’être seule, qu’un couple reste rarement bien ensemble et il est possible que ça reste comme ça, mais si ça reste comme ça, alors c’est un miracle. »

2- Les relations de la famille unique, fondées sur les valeurs d’amitié, de coopération, de solidarité et de respect, ont également été ébranlées et effondrées, en raison des lois sur le mariage civil qui ont permis à ces personnes de se dissoudre et d’échapper à ces valeurs ​​​​et vivent selon leurs désirs et leurs caprices, ignorant toutes les valeurs morales et sociales et les preuves. Ceci est basé sur ce que les journaux rapportent chaque jour sur les scandales sexuels et les infidélités conjugales commises par des personnes et certains responsables en Occident.

3- Les lois sur le mariage civil permettaient aux enfants – hommes et femmes – de quitter le domicile de leurs parents, de vivre avec leurs amis dans des appartements séparés et d’avoir des enfants par le biais d’un mariage illégal ; C’est ce qu’on appelle en Occident la cohabitation, qui s’est largement répandue et qui a conduit à la rupture des liens de parenté, à la perte des lignées et à l’augmentation des enfants adultères, de sorte que leur pourcentage dans la société britannique… par exemple, mais sans s’y limiter – atteint 70 %.

4- Ces lois autorisent les mineurs à avoir des relations sexuelles dès leur plus jeune âge, puisque dans les écoles et universités européennes et américaines il est rare qu’un étudiant de quatorze ans n’ait pas de relations sexuelles avec un ou plusieurs collègues.

L’ancien président américain George Bush Jr. a exprimé ce phénomène dans une déclaration aux médias, en disant : « Le mélange dans nos établissements d’enseignement nous a présenté de nombreux problèmes sexuels. , maladie, problèmes sociaux et éducatifs, problèmes moraux, financiers et économiques…

mariage de même sexe

5- Les lois sur le mariage civil ont également permis aux individus des sociétés occidentales d’avoir des relations sexuelles dans les rues, les places et les lieux publics, et l’apparition de phénomènes d’homosexualité et de déviance morale, et la promotion du mariage homosexuel puis sa légalisation, violant les lois de l’univers et de la vie et de la nature humaine créées par Dieu. Exaltés soient les hommes au-dessus pour que la vie puisse continuer et que les créatures se multiplient, ce qui est basé sur le mariage d’un homme avec une femme et d’une femme avec un homme, et Dieu Tout-Puissant y dit :

{Gloire à Celui qui a créé tous les couples à partir de ce que la terre pousse et d’eux-mêmes et de ce qu’ils ne connaissent pas} (Sourate Yasin 3:6). {Et parmi le bétail il y a des couples} (Al-Shura : verset 6).

{وَمِنْ كُ خَ خَ َعَ َعَ َعَ تَذَكَّرُونَ}}} يقو يقو يقو يقو يقو يقو يقو يقو يَكُ نُطْفَةً مَنِيٍّ يُمْنَى كَ كَ عَ فَسَوَّى فَجَعَ ا ا ا ا ا وَ وَ وَ وَ وَ وَ وَ وَ وَ آي 37 و 39).

Le mariage homosexuel, sanctionné par certains pays d’Occident, a placé l’homme parmi d’autres êtres vivants qui n’ont pas dévié ou dévié des lois de leurs instincts dans leur reproduction et leur procréation. De plus, ce mariage a affecté la dignité, la conscience et la conscience de l’homme, sapé les valeurs de vertu dans la société, perturbé la noble moralité en elle et détruit les relations saines et optimales entre les individus et les groupes …

Malgré ces inconvénients, ce mariage a entraîné de graves maladies mentales et physiques: maladie d’immunodéficience, syphilis, cancer anal, papillome humain, infections à chlamydia et gonorrhée et autres maladies mortelles et mortelles.

Des études médicales en Amérique ont prouvé que 63% des malades du SIDA sont des hommes gays et bisexuels et que 1/1 mille homosexuels ont contracté la maladie en 2010. Ces études montrent également que 83 % des personnes infectées par la syphilis sont des hommes homosexuels et, selon l’Office national de la santé, 44 % des personnes infectées par le sida en 2016 sont bisexuelles.

6- L’un des inconvénients des lois sur le mariage civil est qu’elles ont autorisé le phénomène de l’adoption et l’enregistrement du nouveau-né dans les offices officiels au nom du mari, même s’il ne s’agit pas de son crucifié, et que ce nouveau-né bénéficie de l’héritage comme le reste des vrais enfants, et que les biens du défunt sont répartis également entre les enfants – mâles et femelles – en violation des dispositions de la loi islamique sur l’héritage. Ces lois stipulaient également qu’une femme épouse des hommes interdits par la loi et qu’un homme épouse des femmes qui lui sont interdites, telles que mais il n’a pas le droit de contracter un autre mariage légal. Une femme a également le droit de demander le divorce quand elle le souhaite, de prendre la moitié de l’argent de son ex-mari et de vivre avec qui elle veut sans être liée par les trois cents jours stipulés dans certaines lois sur le mariage civil, et des exemples de cela sont de nombreux.

7- Dans le domaine des droits et des devoirs, les lois sur le mariage civil ont privé les femmes des droits financiers et économiques que l’islam leur confère, tels que la dot et le paiement des pensions alimentaires, ainsi que la valorisation et la préservation de leur argent, de sorte que selon l’opinion islamique, les femmes ne sont pas obligées par la loi d’avoir de l’argent à dépenser pour elles-mêmes et leurs enfants ; Cela contraste avec les lois sur le mariage civil, qui exigent que la femme partage les dépenses du foyer et des enfants, et que les dépenses familiales, quelle que soit leur importance, sont partagées entre les époux. Ces lois interdisaient également à la sœur de profiter de l’argent de son frère lorsqu’elle était pauvre et improductive.

Ces lacunes et d’autres montrent que ceux qui appellent à l’adoption de lois sur le mariage civil travaillent inconsciemment et consciemment pour mettre en œuvre les souhaits des Juifs, propageant la corruption dans les campagnes et brandissant le slogan des homosexuels partout où ils peuvent les atteindre, alors qu’ils grandissaient. récemment aux Emirats Arabes Unis. Ils travaillent aussi par inadvertance et consciemment pour mettre en œuvre les souhaits des États coloniaux, qui veulent abolir nos tribunaux de la charia qui existent encore dans notre pays et appliquer les dispositions de la vraie charia dans les affaires successorales et matrimoniales, tout comme nos systèmes et institutions islamiques qui ont fait avant d’abolir et de remplacer nos institutions islamiques dans les affaires politiques, économiques, financières et commerciales. Les systèmes et institutions capitalistes positifs de ces pays cherchent également à saper et à démanteler les fondements de la famille et à répandre la corruption et le mal dans nos foyers et nos sociétés.

Lors de la réunion des unionistes islamiques, nous nous opposons catégoriquement à l’adoption de lois sur le mariage civil, qu’elles soient facultatives ou non. Nous refusons également de porter atteinte à nos lois et aux tribunaux de la charia, et nous voulons que les organisations de femmes, les partis laïcs et les élus, nouveaux et anciens, abandonnent ces revendications et s’efforcent d’améliorer les problèmes financiers, économiques, politiques, sanitaires et de résoudre les problèmes de vie des gens.

Et que la paix soit sur ceux qui suivent les conseils.

* Membre de l’Assemblée unioniste islamique

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.