« Jisoor »… Une passerelle égyptienne pour réaliser le rêve d’exportations de 100 milliards de dollars

L’Égypte a franchi une étape importante dans l’ouverture de nouveaux marchés pour ses produits à l’étranger et dans le renforcement des liens commerciaux en créant la société « Jisoor ».

Et Jusoor Company, qui fournit aux fabricants du secteur privé, en particulier aux petites et moyennes entreprises, des services d’assistance pour accéder aux marchés étrangers, en plus de nombreux services logistiques pour les exportateurs avec les meilleures performances, les délais les plus rapides et les coûts les plus bas que les services bancaires pour mener à bien les procédures de pour faciliter les exportateurs.

Le gouvernement égyptien a également annoncé ce soir le démarrage des travaux sur la plateforme électronique dédiée à la promotion des produits égyptiens sur les marchés mondiaux.

Hisham Tawfik, ministre égyptien de l’économie, a déclaré que son gouvernement avait un plan global pour revitaliser l’importation et l’exportation d’El-Nasr surnommé « Ponts » dans le but de promouvoir l’exposition des produits égyptiens aux marchés mondiaux dans 40 pays Produits égyptiens, ouverture d’environ 14 à l’étranger succursales et prestations de transport, logistique et services, banque.

Tawfiq a déclaré que Jusoor travaille sur le marketing et offre un ensemble intégré de services logistiques et bancaires, ajoutant que 6 sièges sociaux ont été ouverts dans des pays arabes, africains et autres, dont le Ghana, le Cameroun, le Soudan, la France et la Chine.

Il a ajouté qu’un contrat a été signé avec la State Insurance Company of Egypt pour assurer les marchandises qui seront exportées.

Tawfik a déclaré que l’initiative du gouvernement égyptien d’atteindre 100 milliards de dollars d’exportations contre 30 milliards de dollars est un boom sans précédent, soulignant que Jusoor vise à stimuler les exportations égyptiennes vers l’Afrique.

Et Jusoor Trading Company vise des exportations d’environ 7 milliards de livres sterling au cours de sa première année.

Le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly a déclaré que la valeur totale des exportations égyptiennes était passée à plus de 40 milliards de dollars en 2021, contre environ 26,8 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 49 %.

Il a également expliqué que les exportations égyptiennes non pétrolières ont continué de montrer des indicateurs positifs tangibles au premier trimestre de cette année, atteignant 9,2 milliards de dollars, contre 7,7 milliards de dollars au cours de la même période en 2021, ce qui correspond à un taux de croissance d’environ 20 %. à la stabilité de la demande mondiale de produits égyptiens dans divers secteurs manufacturiers et à la forte compétitivité des produits égyptiens sur les marchés étrangers.

Dans le même temps, le Premier ministre a souligné que la valeur des exportations de biens non pétroliers de l’Égypte vers les pays africains a enregistré une augmentation à 5,4 milliards de dollars en 2021, contre 3,9 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 38,5 %.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.