La France a discriminé une femme voilée en raison de son sexe et de sa religion

Publié dans:

Un panel des Nations Unies a déclaré que l’interdiction par un directeur d’école française à une femme musulmane voilée de suivre une formation professionnelle était discriminatoire sur la base du sexe et de la religion. A noter que la France a interdit le port du foulard et autres symboles religieux visibles dans les écoles publiques depuis 2004.

La France a pratiqué, selon un document des Nations Unies rendu public par sa commission discrimination Selon un document des Nations Unies, une femme musulmane s’est vu refuser l’accès à une formation professionnelle dans une école publique parce qu’elle portait un foulard.

L’incident vient du fait qu’en 2010, Naima Mazhoud, 33 ans, devait suivre un cours pour devenir assistante de direction dans un lycée public de la banlieue nord de Paris, mais le directeur de l’école l’en a empêchée.

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies a conclu que « le refus d’autoriser Mazhoud à suivre une formation tout en portant un foulard constitue une discrimination fondée sur le sexe et la religion ».

Six ans plus tôt, en 2004, la France avait interdit le foulard et autres symboles religieux visibles dans les écoles publiques. Mazhoud a déclaré qu’en tant qu’étudiante de l’enseignement supérieur, la loi ne s’applique pas à elle.

Le ministère français de l’Intérieur et le ministère des Affaires étrangères n’ont pas commenté ce document. L’impact potentiel de la décision de l’ONU n’était pas immédiatement clair.

position de la France

Selon le précédent, il est peu probable que la France se conforme à la décision de la Commission. La France abrite l’une des plus importantes minorités musulmanes d’Europe. Selon Nicholas Hervio, spécialiste des lois sur la liberté à l’Institut d’études politiques de Paris.

Depuis des années, le pays met en place des lois pour protéger un ordre strictement laïc qui, selon le président Emmanuel Macron, est menacé par l’islamisme.

FRANCE 24/Reuters

Roselle Sault

"Maven de la bière subtilement charmant. Penseur. Extrême geek d'Internet. Passionné de voyages. Organisateur sympathique. Fanatique du Web. Communicateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.