La France est en proie à une canicule extraordinaire. Cela pourrait arriver

La France connaît une vague de chaleur extraordinaire avec des températures pouvant atteindre 38 degrés Celsius, ce qui, selon l’agence de presse française, est une nouvelle preuve que la planète souffre du réchauffement climatique.

La nouvelle canicule débute mardi par le sud-ouest, où les températures peuvent atteindre 35 à 36 degrés Celsius, avant de se propager mercredi dans la moitié sud puis de se déplacer vers le nord.

La France se prépare à une nouvelle vague de chaleur plus tard cette semaine après que le pays a connu une sécheresse extraordinaire dans le sol, faisant craindre de mauvaises récoltes et des incendies.

La péninsule ibérique a été frappée par une vague de chaleur similaire, avec des températures qui devraient dépasser les 40 degrés Celsius, notamment en Espagne.

Une dépression locale entre les Açores et Madère a progressivement contribué au soufflage d’air chaud du Maghreb vers l’Europe occidentale. La péninsule ibérique a été frappée par des températures dépassant les 40°C, notamment en Espagne.

Les vagues de chaleur et la chaleur sont parmi les signes les plus clairs du réchauffement causé par l’homme, écrit l’expert du climat Christophe Cassow sur Twitter : « Nous vivons déjà ce qui nous attend dans l’avenir climatique ».

vague de chaleur précoce

Cet air chaud atteindra la France depuis le sud-ouest mardi, où les températures peuvent atteindre 35 à 36 degrés Celsius, avant de se propager dans la moitié sud mercredi puis de se déplacer vers le nord.

Pour l’hémisphère sud, « le pic de température est enregistré jeudi, vendredi et samedi à 35 à 38 degrés Celsius » voire 40 degrés localement, a indiqué lundi à l’AFP le météorologue français Frédéric Nathan.

Etant donné qu’on s’attend à ce que la durée de cette vague soit plus courte dans le nord du pays, la température montera à 35 degrés Celsius à Rennes (ouest) ou à Paris vendredi. Samedi, il fera chaud partout avec des températures comprises entre 34 et 38 degrés Celsius.

Le pays a connu des températures exceptionnelles en juin. Cela ramène le record absolu des températures en France à juin 2019, avec 46 degrés Celsius à Ferrargue (sud-est), quoique fin juin.

Le météorologue a souligné que la canicule sera « le début de l’échelle nationale, la plus ancienne depuis que les chiffres ont commencé à être enregistrés ». La dernière canicule remonte à 2017, du 18 au 22 juin.


elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.