La France et l’Algérie signent une feuille de route pour renforcer la coopération militaire et sécuritaire | nouvelles

Les commandements des armées algérienne et française ont signé une « feuille de route conjointe » pour renforcer la coopération militaire et sécuritaire.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des activités de la deuxième journée de la visite du chef d’état-major de l’armée algérienne, le général de corps d’armée Saeed Chenegriha, à Paris, selon un communiqué du ministère algérien de la Défense.

Le ministère a expliqué que le ministre des Armées françaises, Sébastien Le Cornet, a reçu Chanegriha au siège du ministère hier mardi, et qu’ils « ont discuté des moyens d’améliorer la coopération militaire et sécuritaire, afin que la réunion aboutisse à la signature d’une voie commune ».

La déclaration algérienne n’a pas fourni de détails sur le contenu de ce document.

Lundi, Chanegriha a entamé une visite à Paris d’une durée indéterminée, rencontrant le président français Emmanuel Macron à l’Elysée et lui remettant un message de son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune.

Cette visite est symbolique car c’est la première d’un commandant de l’armée algérienne en France depuis environ 17 ans. Selon l’agence de presse française, la dernière visite d’un chef de cabinet algérien en France pour feu Ahmed Gaïd Salah remonte à mai 2006.

Le chef d’état-major des armées françaises, Thierry Bourcard, a rencontré son homologue algérien les 25 et 26 août lors de la visite du président français Emmanuel Macron en Algérie. A cette occasion, les deux généraux ont évoqué la situation sécuritaire au Sahel et le renforcement de la coopération entre les forces algériennes. et les armées françaises, disaient les déclarations officielles à l’époque.

La visite de Macron visait à « tourner une nouvelle page » dans les relations entre les deux pays et a abouti à une déclaration commune sur une série d’accords liés au dossier de la mémoire et à l’histoire du colonialisme français en Algérie, ainsi qu’à la coopération dans le domaine de la sécurité. , Défense, Politique étrangère et Économie.

La visite de Chanegriha en France précède une prochaine visite du président algérien Abdelmadjid Tebboune à Paris en mai prochain, et Macron espère profiter de l’occasion pour continuer à travailler sur des actes de mémoire et de réconciliation entre les deux pays.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *