La Manche : Plus de 500 migrants traversent la British Bank en 48 heures

Des centaines de migrants ont réussi à traverser la Manche depuis les côtes du nord de la France le week-end dernier. Les autorités britanniques ont déclaré que 15 bateaux transportant plus de 500 migrants sont arrivés sur les côtes du pays entre samedi et dimanche.

La Manche a connu des tentatives de migration continues au cours du week-end dernier. Cela a été annoncé par le ministère britannique de la Défense 513 migrants ont traversé la Manche depuis les côtes du nord de la France.

Le samedi 6 août, 337 personnes dans dix bateaux ont pu rejoindre la British Bank, tandis que 176 autres personnes ont traversé dans cinq bateaux dimanche.

De leur côté, les autorités françaises ont indiqué avoir secouru un bateau de migrants dans le détroit de Calais. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a indiqué que 42 personnes rencontraient des difficultés de navigation à bord d’une petite embarcation qui a réussi à toutes les secourir et à les transporter jusqu’au port de Boulogne-sur-Mer.

Les tentatives de migration à travers la Manche se poursuivent bien que le Royaume-Uni ait pris des mesures pour resserrer sa politique d’immigration et annoncé son plan controversé d’envoyer des demandeurs d’asile au Rwanda, pays d’Afrique de l’Est.

Un nombre record de migrants sont arrivés dans la Manche en une journée le 1er août, avec 696 personnes atteignant le port britannique du Kent en moins de 24 heures.

En savoir plus >>> Une augmentation significative des tentatives de traversée de la Manche vers le Royaume-Uni, malgré les menaces et les actions

Plus de 13 000 personnes ont traversé la frontière depuis l’annonce du plan rwandais

Au total, 1 886 personnes sont arrivées au Royaume-Uni sur de petits bateaux depuis le début du mois d’août, tandis que le nombre total d’arrivées depuis le début de cette année a dépassé les 18 000, selon les données Numéros officiels publié sur le site du ministère de la Défense.

Le gouvernement britannique a annoncé en avril dernier son intention d’envoyer des demandeurs d’asile arrivant irrégulièrement au Rwanda, et bien que les autorités n’aient jusqu’à présent pas été en mesure d’envoyer qui que ce soit dans le pays, à des milliers de kilomètres de Londres, la ministre de l’Intérieur, Priti Patel, insiste sur le fait qu’elle a l’intention de mettre en œuvre l’illégalité , le précédent européen, et continue de mener une politique d’immigration stricte.

En savoir plus >>> Migrants entre doutes et attente à Calais.. « Je ne sais pas où est le Rwanda »

Mais il semble que le plan du ministre britannique n’ait pas encore produit de résultats tangibles dans la réduction du nombre d’arrivées, car plus de 13 000 personnes ont traversé la Manche depuis avril, malgré toutes les déclarations sévères.

Ces chiffres mettent en évidence les différents points de discorde qui ont éclaté entre Londres et Paris, notamment sur la question de l’immigration, la Grande-Bretagne accusant son voisin de ne pas en faire assez pour empêcher de tels voyages.

Les migrants vivent dans des camps et des rassemblements informels dans les villes côtières du nord de la France, en particulier Calais et Grand-Saint, avant de traverser, et les ONG estiment que leurs mauvaises conditions de vie et la pression constante qu’ils subissent de la part de la police les obligent à prendre des risques accrus pour traverser. à la rive opposée.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.