L’Algérie annonce les textes du document de partenariat avec la France. Mise en place d’un conseil supérieur de coopération au niveau des présidents des deux pays



un tu un


Publié le : lundi 29 août 2022 – 02h32 | Dernière mise à jour : lundi 29 août 2022 – 02:32

Ce soir, dimanche, l’Algérie a annoncé les textes du document « Déclaration algérienne pour un partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France », signé hier par le président algérien Abdelmadjid Tebboune et son homologue français Emmanuel Macron à l’issue de leur visite officielle en Algérie. Samedi.
La Présidence algérienne a dévoilé dans un communiqué les textes du document, dont le lancement comprenait une confirmation du renouvellement de l’engagement conjoint entre l’Algérie et la France d’inscrire leur relation dans un cadre dynamique de progrès continu, proportionné à la profondeur de leur histoire liens et l’intensité de leur coopération et valorisation de leur appartenance à un même espace géographique méditerranéen et leur rapprochement politique et leur intégration économique pour construire une relation stratégique basée sur la confiance mutuelle et un dialogue renouvelé.
Selon le document, l’Algérie et la France ont décidé de lancer une nouvelle ère de relations globales qui les unissent en jetant les bases d’un partenariat renouvelé, incarné par une approche concrète et constructive, orientée vers les projets d’avenir et la catégorie jeunesse l’ouverture des voies qu’ils travaillent ensemble et soient en phase avec les aspirations de leurs peuples.
Elle a ajouté que ce nouveau partenariat respecté, devenu une nécessité en raison de l’escalade de l’incertitude et de l’approfondissement des tensions régionales et internationales, fournirait un cadre pour forger une vision partagée et une approche étroitement alignée pour relever les défis mondiaux modernes (crises internationales et régionales, climat changement climatique, conservation de la biodiversité, révolution numérique, santé, …), au service de la paix, de la stabilité et du développement, dans le respect du droit international et dans le cadre du pluralisme.
Le document réaffirme la détermination de l’Algérie et de la France à jouer un rôle central dans le renforcement du partenariat Afrique-Europe et dans la construction d’une région méditerranéenne de paix, de développement et de prospérité partagée.
Le document « Déclaration algérienne pour un partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France » porte sur la coopération en 6 actes ; Dialogue politique, histoire et actes de mémoire, circulation des personnes, partenariat économique, transition vers les énergies renouvelables, coopération dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture et du sport, de la jeunesse et des nouveaux projets.
Le dialogue politique entre les deux pays comprenait la création d’un « Conseil suprême de coopération » au niveau des présidents des deux pays pour approfondir et formuler des réponses adéquates et mutuelles aux questions bilatérales, régionales et internationales d’intérêt commun. dans un esprit de confiance et de respect mutuels, étant entendu que le Conseil supérieur se réunit tous les deux ans alternativement à Alger et à Paris, selon des modalités à déterminer ultérieurement.
Les présidents algérien et français rencontreront également des responsables des services de sécurité, à l’instar de la dernière réunion qui a eu lieu avant-hier (vendredi), pour évoquer si nécessaire les questions de défense et de sécurité.
S’agissant du partenariat économique et de la transition vers les énergies renouvelables, le document prévoit l’engagement de l’Algérie et de la France à donner une nouvelle impulsion à leurs relations économiques afin de renforcer un partenariat équilibré au profit des deux pays, car les deux parties entendent promouvoir les échanges économiques et stimuler le développement de partenariats entre leurs entreprises et la recherche d’innovations tournées vers les filières d’avenir : numérique, énergies renouvelables, métaux rares, santé, agriculture et tourisme.
Les deux parties ont également convenu de travailler ensemble sur la transition vers les énergies renouvelables, notamment à travers des collaborations gaz et hydrogène, et de travailler à l’expansion des infrastructures logistiques de part et d’autre de la Méditerranée.
S’agissant de la loi sur la jeunesse, le document de déclaration de partenariat entre les deux pays prévoyait la conclusion d’une nouvelle charte de la jeunesse couvrant toutes les dimensions et débouchant sur la mise en œuvre de projets concrets, notamment la mise en place de structures d’accompagnement des start-up en Algérie et le développement de formations par l’intensification de la coopération universitaire et de l’enseignement supérieur dans les domaines d’avenir, dont prioritairement l’économie numérique, ainsi que la mise en place des conditions d’une mobilité positive entre les deux pays et l’accompagnement de projets d’investissement d’avenir en France et en Méditerranée à travers un montant d’un fonds de 100 millions d’euros pour les entrepreneurs maghrébins, le Marseille français est créé.

Félix Germain

"Fan du Web. Étudiant au bacon d'une humilité exaspérante. Organisateur. Totalement expert de Twitter. Communicateur amical. Joueur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.