L’ambassadrice de France Anne Griot adresse un message de félicitations aux Libanais à l’occasion du Nouvel An… Que dit-il ?

L’ambassadrice de France Anne Griot a adressé un message de félicitations aux Libanais à l’occasion des célébrations du Nouvel An, déclarant :

Chers amis libanais

Chers compatriotes

En ce début d’année, je vous présente, ainsi qu’à vos proches au Liban et à l’étranger, mes vœux les plus chaleureux de santé, de bonheur, de prospérité et d’espoir.

Il y a un an, à la même occasion, au nom du président de la République, je vous avais promis que la France resterait avec vous en 2022. Et il est resté à vos côtés. Aujourd’hui, je renouvelle cette promesse : en 2023, la France restera là, malgré les défis. La France restera ici parce qu’elle n’a pas perdu espoir dans le renouveau du Liban et parce que l’effondrement des institutions ne nous fait pas oublier que vous êtes là, vous êtes et vous n’abandonnez pas.

Je voudrais revenir brièvement sur les faits saillants de ce que la France a réalisé au cours de l’année écoulée. La France a voulu concrétiser sa solidarité dont le but constant est de promouvoir votre pays en réponse à vos besoins. Et je vous dis que la France fera de même en 2023 :

La stabilité d’abord : la France a travaillé avec succès pour parvenir à l’accord historique sur les frontières maritimes. Nous avons appelé les États du Golfe à revenir au Liban, en particulier le Royaume d’Arabie saoudite, qui a commencé à soutenir des projets humanitaires en coopération avec nous, notamment dans le domaine de la santé. Nous avons également contribué à faire en sorte que les forces de sécurité continuent d’être en mesure de s’acquitter de leurs fonctions pour vous protéger et maintenir l’unité du pays.

Reprise économique : Les terminaux à conteneurs des ports de Beyrouth et de Tripoli ont repris le travail à pleine capacité. Les perspectives des ressources énergétiques dans votre pays seront également explorées. Tout cela a été rendu possible grâce à l’engagement et au risque des grandes entreprises françaises et parce que, malgré tout, la communauté française des affaires est toujours présente pour aider à rétablir la confiance et la crédibilité au Liban et pour soutenir les activités de votre secteur privé.

Éducation : La France s’est efforcée de faire vivre son système éducatif. Nous avons étendu notre aide aux familles, renforcé les programmes de bourses et commencé à mettre en œuvre des projets pour installer des panneaux solaires et fournir des repas dans les écoles.

Culture : Le succès de la première édition du Festival du livre de Beyrouth a renforcé notre conviction que le Liban peut – et doit – redevenir une plaque tournante au Levant pour que les auteurs, les penseurs, les écrivains, les cinéastes et les artistes se rencontrent dans un dialogue libre et productif. .

Citoyenneté : La France a soutenu le dynamisme de vos initiatives dans divers domaines tels que les médias, l’égalité femmes-hommes, la préservation de la biodiversité, la solidarité intergénérationnelle et la prévention des conflits.

Secours d’urgence : La France a poursuivi ses programmes de sécurité alimentaire et a été le pays qui a fourni les vaccins nécessaires pour contenir l’épidémie de choléra avant qu’elle ne s’aggrave. Nous venons de lancer un nouveau don de vaccins contre le coronavirus.

Depuis 2020, la solidarité de la France et des Français avec le Liban s’est mise en œuvre pour vous en apportant un montant de plus de 230 millions d’euros.

Mes chers amis libanais

Chers compatriotes

Je sais qu’il reste du travail à faire et que votre situation est encore difficile à supporter. Mais je connais aussi ton courage, ta générosité, tes talents et ta détermination.

Outre ma promesse, au nom de la France, de poursuivre avec détermination et détermination le travail que nous avons commencé, et ma promesse, en mon nom personnel, de poursuivre mes déplacements pour poursuivre mes rencontres avec vous, où que vous soyez, je vous souhaite du fond du cœur que 2023 sera une année d’espoir et de renouveau.

Une année d’espoir parce que le Liban est toujours là et parce que vous ne baissez pas les bras. Je le répète : la France vous défendra et vous rappellera inlassablement, tant dans les institutions internationales que chez les partenaires régionaux et internationaux, l’importance de la stabilité et de la prospérité du Liban au Levant comme porte stratégique de la Méditerranée orientale.

Une année de renouveau pour que vos futurs dirigeants prennent enfin conscience de l’ampleur des défis existentiels du Liban, rejettent la disparition de l’État et rejettent également la culture généralisée basée sur l’impunité qui l’entoure, et s’engagent sérieusement à ramener le Liban dans la communauté internationale et à mener à bien des réformes pour faire avancer le pays et jeter les bases d’un Etat de droit et d’un Etat de droit. La France restera vigilante à cet égard et accompagnera ces démarches nécessaires que vous sollicitez.

En unissant nos forces et nos énergies, je propose que nous travaillions ensemble pour y arriver.

Je vous souhaite une année d’espoir et de renouveau. « 

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *