L’ambassadrice française Claire Lovelicher a poursuivi la coordination avec

  • La France a remis 298 véhicules Sherpa aux Forces armées koweïtiennes et 12 à la Garde
  • Le Koweït a livré 26 avions CARACAL sur une commande qui comprend 30 avions
  • Le volume total des investissements directs koweïtiens en France est de 400 millions d’euros
  • La France est le troisième fournisseur européen du Koweït, exportant tout, des avions aux parfums

Oussama Diab

L’ambassadrice de France dans le pays, Claire Le Fleischer, a réitéré la profondeur, la force et la puissance des liens bilatéraux entre son pays et le Koweït, notant qu’ils ressemblent étroitement à la sérénité du ciel koweïtien.

Le Fleischer l’a souligné tout au long de son discours lors d’une conférence de presse tenue à sa résidence avant la célébration de la fête nationale de son pays hier, à laquelle ont assisté le vice-ministre des Affaires étrangères Magdi Al-Dhafiri et une foule d’ambassadeurs, de fonctionnaires et de personnalités publiques qui des relations bilatérales entre les deux pays dans divers domaines tels que le commerce, l’investissement, l’éducation et la culture, culminant avec la période de la guerre pour libérer le Koweït de l’invasion irakienne, impliquant les forces françaises.

L’ambassadeur Le Fleischer a rappelé que le dialogue stratégique entre la France et le Koweït, portant sur cinq secteurs prioritaires (défense, sécurité, affaires consulaires, économie, santé, culture et francophonie), avec des réunions annuelles au niveau ministériel et des visites de haut niveau, a repris, comme La visite du ministre des Affaires étrangères Le Drian au Koweït fin mars, au cours de laquelle il a eu des entretiens intensifs avec Son Altesse le prince héritier Sheikh Mishaal Al-Ahmad et le ministre des Affaires étrangères Sheikh Dr. Ahmed Nasser a dirigé Al-Mohammed : Cette opportunité a confirmé la convergence des points de vue des deux pays sur de nombreuses questions internationales, en particulier sur les crises au Moyen-Orient.

Elle a évoqué l’agression injustifiée de la Russie contre l’Ukraine le 24 février, notant que le gouvernement français apprécie grandement la rapidité et la clarté de la position des autorités koweïtiennes sur cette question dans les forums internationaux, ajoutant que la guerre en Ukraine est devenue une préoccupation majeure pour le monde. sécurité, notamment en ce qui concerne les prix alimentaires, menaçant des populations particulièrement vulnérables au Moyen-Orient et en Afrique.

Elle a évoqué la poursuite des pourparlers bilatéraux entre le Koweït et la France sur d’autres crises, notamment au Moyen-Orient, notamment le conflit en Syrie et la situation en Palestine, dont le récent assassinat de Shirin Abu Aqila, soulignant qu’il n’y avait pas d’alternative Deux- solution étatique pour que les deux parties puissent enfin jouir de la paix.

Elle a apprécié la ligne durable de la diplomatie koweïtienne et l’accent qu’elle met sur le dialogue, la négociation et la recherche de solutions, et cela a été souligné lors du Sommet d’Al-Ula de l’année dernière, ainsi que la coopération de cette année avec le Liban, en exprimant la gratitude de son pays exprimée par le Koweït, en particulier le ministre des Affaires étrangères, pour son implication active dans la résolution de cette crise diplomatique avec les autres pays arabes.

Concernant les relations économiques franco-koweïtiennes dans les secteurs public et privé, y compris les investissements en France, elle a déclaré que le Koweït et la France entretiennent des liens économiques très forts, notant que le commerce et l’investissement sont deux aspects essentiels de notre relation bilatérale globale.

Elle a ajouté que la France est le troisième fournisseur européen du Koweït car nos exportations couvrent un très large spectre, des avions aux parfums, des machines et de l’électronique au chocolat et des médicaments et vaccins à la mode, et les Koweïtiens sont pleinement conscients de la qualité des produits français. , de plus, la France est l’une de leurs destinations de voyage préférées où ils apprécient le style de vie français.

Elle a ajouté que la France est un investisseur direct majeur au Koweït puisque plus d’un quart des entreprises étrangères bénéficiant de l’Autorité de promotion des investissements directs (KDIPA) sont des entreprises françaises, notant que le volume total des investissements koweïtiens en France s’élève à plus de 400 millions d’euros, et le Koweït est un investisseur clé.En France, en tant que destination clé pour les investissements en actions et en obligations dans la zone euro, elle a souligné que le Koweït est un partenaire très important pour la France et nous apprécions beaucoup cette estimation de relation stable.

Sur le plan économique, la France et le Koweït partagent les mêmes priorités en matière de multilatéralisme et d’attachement profond au libre-échange.

S’exprimant sur la coopération en matière de défense et de sécurité, elle a noté que la France et le Koweït entretiennent une relation de défense de longue date qui s’est renforcée après la libération du Koweït et a franchi une étape supplémentaire avec la signature de l’accord de coopération en matière de défense de 1992 entre la France et le Koweït.

Elle a souligné que la formation militaire est également un élément important de la coopération franco-koweïtienne, puisque la France n’a formé que 500 militaires koweïtiens depuis la signature des accords de coopération de défense, dont des officiers des trois armées et même des pilotes, dont certains sont aujourd’hui un colonel ou général de brigade.

Elle a souligné que la qualité du partenariat de défense franco-koweïtien s’est également traduite par la signature de contrats d’achats militaires d’équipements militaires français, où 298 véhicules SHERPA ont été livrés aux Forces armées koweïtiennes et 12 à la Garde nationale, en plus de 26 de une commande de 30 hélicoptères CARACAL a déjà été livrée aux Armées et à la Garde Nationale.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.