L’ancien président mauritanien quitte le pays pour la France

Al-Akhbar (Nouakchott) – L’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a quitté le pays ce soir et s’est rendu en France, selon l’agence de presse, un membre de son état-major de la défense.

Ould Abdel Aziz est parti après plus d’un an passé entre une surveillance judiciaire stricte à son domicile et une détention à l’école de police de la capitale, Nouakchott, au cours de laquelle il a souffert d’un problème de santé qui a nécessité une intervention chirurgicale dans un centre de cardiologie de la banlieue de la Capitale. Nouakchott.

La période légale de contrôle judiciaire a pris fin au début du mois lorsque les mesures de sécurité imposées à son domicile dans le district de Laksar, dans l’ouest de l’État de Nouakchott, ont été levées et qu’il a été autorisé à voyager à l’intérieur du pays et qu’il a également récupéré ses deux passeports.

Le dossier, qui mettait en accusation l’ancien président et un certain nombre de ses principaux collaborateurs et proches collaborateurs, a ouvert une enquête préparée par une commission parlementaire et le Parlement l’a saisi en juillet 2020 et l’a remis aux procureurs pour enquête.

Le 11 mars 2021, les procureurs ont déposé de multiples accusations contre l’ancien président, certains des piliers de son régime et ses proches, et tous les accusés ont été placés sous étroite surveillance judiciaire.

Parmi les accusations les plus importantes contre l’ancien président et les piliers de son règne figuraient le gaspillage des biens immobiliers et de l’argent du gouvernement, la réception d’avantages matériels immérités d’un groupe public et l’ingérence dans des accords incompatibles avec le travail en acceptant les avantages de contrats et de contrats et en recevant des enchères. .

Il était également accusé de privilèges injustifiés en matière de marchés publics, d’exercice d’influence, d’abus de pouvoir, d’enrichissement illicite, de recel de produits du crime, d’entrave à la justice et de blanchiment d’argent.

Malgier Martel

"Wannabe fauteur de troubles. Gamer. Incurable mordu des réseaux sociaux. Explorateur. Étudiant. Fan de télévision amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.