Le ministère français de la Santé met en place une cellule d’accompagnement à distance pour ses citoyens à Djerba

L’ambassade de France en Tunisie a annoncé aujourd’hui mercredi que le ministère français de la Santé a mis en place une cellule d’accompagnement à distance pour ses citoyens en Tunisie suite à l’attaque armée sur l’île de Djerba qui a coûté la vie à deux personnes, dont un Français de 42 ans. , en plus 6 agents de sécurité.

L’ambassade a indiqué aujourd’hui dans un communiqué : « Une équipe de soutien psychologique sera déployée à Djerba dans les prochaines heures et assurera le briefing psychologique des Français présents sur place ».
L’ambassade a également noté dans le même communiqué que les autorités tunisiennes avaient mis en place une cellule d’information médicale et psychologique à destination des blessés et de leurs familles au numéro vert gratuit +21680105050.
Le ministère de l’Intérieur a rapporté hier soir, mardi, « qu’un garde du Centre naval de la Garde nationale à Aghir Djerba a tué son collègue avec sa seule arme et lui a confisqué des munitions. Il a alors tenté de s’approcher du temple d’El Ghriba, où se déroulent les cérémonies annuelles de visite, et il a commencé à tirer. Ils ont tiré sans discernement sur les forces de sécurité stationnées sur les lieux, qui l’ont affronté, l’ont empêché d’atteindre le temple et l’ont tué.

Le ministère de l’Intérieur a ajouté dans un communiqué : « Au cours de l’opération, six membres des forces de sécurité ont été blessés de manière plus ou moins grave. L’un d’eux est mort. Deux visiteurs sont également morts et quatre autres personnes ont été blessées à des degrés divers. Ils ont été transportés à l’hôpital pour y être soignés. »

Le ministère de l’Intérieur a également confirmé que « le temple et ses propriétés ont été bouclées et que toutes les personnes à l’intérieur et à l’extérieur du temple ont été sécurisées », et a noté que les recherches se poursuivent « pour découvrir les raisons de cette attaque perfide et lâche ».

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger a expliqué que les deux visiteurs décédés étaient un Tunisien (30 ans) et un Français (42 ans), en raison de leurs blessures à proximité du temple.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *