Le ministre des Affaires étrangères, représentant le président El-Sisi, participe à un déjeuner de travail organisé par le président français pour discuter d’une série de questions économiques

Sameh Shoukry, ministre des Affaires étrangères représentant le président Abdel Fattah El-Sissi, a participé à un déjeuner de travail en marge de la 77e session du Conseil général des Nations Unies convoquée par Emmanuel Macron, président de la République française, par un groupe de chefs d’État réunis en New York, où un certain nombre de questions économiques urgentes et pertinentes ont été abordées.

sujets suggérés

Commentant cet événement important, l’ambassadeur Ahmed Abu Zeid, porte-parole officiel et directeur du département de la diplomatie publique au ministère des Affaires étrangères, a déclaré que le ministre Shoukry a assisté à ce sommet dédié à un nombre limité de dirigeants, dont le président Abdel Fattah El- Sissi, dans un geste extraordinaire car il est le seul ministre des affaires étrangères présent, en l’honneur du président, par le président français et sa position spéciale, pour passer en revue les efforts de l’Égypte pour faire face à l’impact de l’augmentation des prix de l’énergie, qui a eu un impact négatif sur le l’achèvement des efforts de développement économique dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans les pays en développement.

S’exprimant lors du sommet, le ministre des Affaires étrangères a déclaré que la situation internationale actuelle a incité l’Égypte à intensifier ses efforts pour devenir un centre énergétique régional en renforçant la coordination des politiques des pays de la Méditerranée orientale dans le domaine de la production, de la liquéfaction et de l’exportation du gaz naturel, en plus des efforts pour connecter les pays africains et européens à l’électricité et encourager les investissements dans les sources d’énergie renouvelables et propres.

Le ministre des Affaires étrangères a également abordé la crise alimentaire mondiale, qui jette une ombre sur l’économie égyptienne étant donné que l’Égypte est un importateur net de nourriture, et a souligné la nécessité pour les pays ayant des excédents alimentaires de faciliter l’approvisionnement en nourriture des pays importateurs nets et les restrictions l’arrêt des exportations alimentaires, et cette préparation à toute crise similaire à l’avenir nécessite d’aider les pays en développement à accroître leur production alimentaire et d’investir dans des systèmes alimentaires agricoles flexibles et durables, en plus de promouvoir la recherche scientifique dans le domaine de l’agriculture, afin de faciliter la technologie transférer et améliorer la coopération technique dans des domaines connexes.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a conclu ses remarques en notant que le discours de M. Sameh Shoukry a également abordé l’impact de la crise énergétique et alimentaire mondiale sur la situation financière des pays en développement d’une manière qui sape leurs efforts incessants de réforme économique poursuivis par la communauté internationale. institutions financières , banques régionales de développement et partenaires Les organisations de développement jouent un rôle clé dans le soutien aux pays sous pression économique et sociale en fournissant des financements et un allégement de la dette.

Félix Germain

"Fan du Web. Étudiant au bacon d'une humilité exaspérante. Organisateur. Totalement expert de Twitter. Communicateur amical. Joueur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.