Le premier contact officiel. Entretiens entre la ministre française des Affaires étrangères et son homologue allemand

Dimanche, la nouvelle ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a passé son premier coup de fil depuis sa nomination avec son homologue allemande, Annalena Birbock.

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que cet entretien confirmait la centralité de la relation franco-allemande et son importance au service de l’Europe.

« Les deux ministres partagent une volonté commune de construire une relation étroite et fiable », ajoute le communiqué.

La ministre allemande des Affaires étrangères a félicité son homologue français pour sa prise de fonction.

« Je sais que vous êtes un partenaire passionné pour une Europe forte dans le monde. Au plaisir de travailler ensemble et à bientôt », a-t-elle déclaré sur Twitter.

Colonna, qui a été nommé vendredi, se rendra « très prochainement » à Berlin pour préparer les prochaines rencontres internationales et européennes, notamment le Conseil européen des 30 et 31 mai, qui portera sur la résilience du secteur européen de l’énergie et le renforcement Les défenses européennes et la réponse de l’Union européenne à la guerre en Ukraine, ainsi qu’une conférence sur les Balkans occidentaux qui se tiendra fin juin, selon un communiqué du ministère français des Affaires étrangères.

Emmanuel Macron a fait la guerre en Ukraine le 24 pour son premier voyage à l’étranger après sa réélection.

Le « moteur » franco-allemand reste une réalité dans le processus de construction européenne, même si, selon l’Agence France-Presse, il a perdu un peu d’élan sous Angela Merkel (2005-2021).

Après 30 ans, une femme a de nouveau frappé aux portes du Palais de Matignon à Paris pour prendre les rênes du gouvernement, chargé de graves défis qui sont le trait le plus saillant d’une scène tendue.

Et lundi dernier, le président français Emmanuel Macron a élu la ministre du Travail Elizabeth Bourne au poste de Premier ministre, devenant ainsi la première femme à diriger un gouvernement français en 30 ans.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.