Le premier match amical entre les équipes marocaine et israélienne de basket féminin depuis la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays

Publié dans:

Au lendemain de la signature d’un accord de coopération entre les fédérations marocaine et israélienne de basket-ball, l’équipe féminine marocaine de basket-ball a accueilli mercredi son homologue israélienne lors d’un match amical à Salé près de la capitale Rabat qui s’est soldé par la victoire des Marocaines féminines (62-58). Il s’agit de la première rencontre sportive entre les deux pays depuis la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël fin 2020.

Accueil avec un public restreint L’équipe féminine marocaine de basket de mercredi est son homologue israélien Lors d’un match amical à Salé près de la capitale Rabat, ce sera la première rencontre sportive entre les deux pays depuis la normalisation de leurs relations diplomatiques.

Les organisateurs ont décidé d’envoyer des invitations à environ deux cents fans, dont plusieurs joueurs et basketteurs, pour suivre cette rencontre qui s’est déroulée dans une salle couverte sous des mesures de sécurité strictes.

Il s’agit de la première rencontre sportive entre les deux pays depuis la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël fin 2020. La rencontre s’est terminée par une victoire des Marocaines sur leurs homologues israéliennes (62-58).

Le match est intervenu au lendemain de la signature par les fédérations de basket des deux pays d’un accord de coopération visant à « partager les expériences pour développer le basket marocain », a déclaré à l’AFP le président de la Fédération marocaine de basket Mustafa Orach, notant que « d’autres matchs dans d’autres catégories seront joués à l’avenir ». . »

Selon l’Agence marocaine de presse (MAP), le ministre de l’Education et des Sports, Chakib Benmoussa, a déclaré que cet accord « s’inscrit dans la volonté des deux pays de construire l’avenir dans le cadre d’une coopération multidimensionnelle ».

Pour sa part, le président de la Fédération israélienne de basket-ball, Amiram Halevy, a déclaré à l’AFP : « Le déroulement de ce match en soi est la chose la plus importante ».

Se référant à la sélection d’un public limité pour assister à la réunion, Halevy a ajouté : « Ce n’est un secret pour personne que les relations entre Israël et les pays arabes sont encore très sensibles, mais nous ne sommes pas des politiciens. Nous sommes venus ici pour jouer au basket.

Israël et le Maroc ont repris leurs relations diplomatiques en décembre 2020 dans le cadre des accords d’Abraham, un processus de normalisation entre Israël et plusieurs pays arabes, avec le soutien de l’ancienne administration américaine du président Donald Trump.

Bien que la cause palestinienne ait historiquement suscité beaucoup de sympathie au Maroc, les appels des organisations de solidarité avec les Palestiniens à protester contre la normalisation ne reçoivent généralement pas un large écho.

« Je suis venu ici pour soutenir l’équipe nationale marocaine, nous sommes ici pour le sport, bienvenue aux Israéliens », a déclaré l’un des invités, un homme d’une cinquantaine d’années nommé Abdel Majid.

Le jeune Abdel Karim, basketteur au Royal Army Club de Rabat, a ajouté : « Je suis venu soutenir notre équipe féminine, quelle que soit l’identité de l’adversaire. Pour moi, ce n’est qu’un match de sport. »

Depuis la reprise des relations diplomatiques, le Maroc et Israël ont signé plusieurs accords de coopération dans les domaines militaire et économique, ainsi que culturel et sportif.

Les deux pays ont également lancé des lignes aériennes directes entre eux, facilitant notamment le voyage des touristes israéliens d’origine marocaine vers le royaume après qu’ils aient été contraints de transiter par des pays européens.

En revanche, Rabat avait exprimé sa ferme condamnation des « attaques des forces d’occupation israéliennes » suite aux violents affrontements à Jérusalem en avril.

FRANCE 24/AFP

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.