Le procureur général libyen révèle le problème de la contrebande d’argent libyen lors d’une conférence de presse

Le procureur général libyen Al-Siddiq Al-Sour a annoncé que l’affaire Bladyne International Asset Management Portfolio enregistrée au Royaume des Pays-Bas fait l’objet d’une enquête depuis 2017.

Al-Sour a déclaré lors d’une conférence de presse, selon l’agence de presse libyenne « WAL », qu’il y a des enquêtes, des travaux et des visites aux Pays-Bas et que nous avons coopéré avec le bureau du procureur néerlandais ainsi qu’avec l’organisation du crime organisé en Grande-Bretagne Il convient de noter à propos de cette affaire qu’une équipe internationale de médecine légale (Fornesk), formée par le bureau du procureur général, examine les documents.

Le procureur général a ajouté qu’en 2007, Libyan Investment Corporation, Libya Africa Portfolio and Economic Development Fund ont conclu un accord d’investissement avec Bladyne International Asset Management Company, enregistrée au Royaume des Pays-Bas, dans lequel cette société s’engage à attribuer des actions convertibles à gérer et à gérer (700) millions de dollars en obligations d’investissement alternatives de trois sociétés Il a été constitué aux îles Canaries dans le but de détenir des actifs sous le nom (Abrouk Aya et Abrouk F) qui a été gouverneur de Bladine en 2017 est connu.

Al-Sour a confirmé que le bureau du procureur a commencé à enquêter sur cette affaire il y a cinq ans et que les procureurs chargés des enquêtes se sont rendus aux Pays-Bas pendant une semaine pour travailler avec l’administration fiscale afin d’examiner les documents et mémorandums d’un ancien ministre impliqué dans l’enquête. aux Pays-Bas et à la demande d’un avocat, les comptes des responsables de la société Bladyne, qui ont trompé la Libye en prétendant qu’il s’agissait d’une société américaine, une société détenue par des Libyens et avec laquelle ils avaient contracté.

Le procureur général a souligné qu’en 2006, il est devenu clair que pour certaines personnes et certains fonctionnaires, le contrat n’avait aucune opportunité d’investissement et aucune considération pour les pourcentages et les commissions, et peut-être que la manipulation s’est poursuivie ces dernières années en ne suivant pas l’attention portée à ces questions. et la négligence dans le suivi des actifs.

Le conseiller Al-Sour a déclaré que sur la base des enquêtes du procureur général en Libye, nous avons demandé à la justice néerlandaise de geler ces comptes pour évasion fiscale contre certaines personnes et, en conséquence, nous avons engagé la société (LY), une société américaine bien connue qui traite se spécialise dans les enquêtes criminelles et financières.Les résultats sont venus après deux ans d’expérience et de travail acharné et de rencontres avec elle dans de nombreux pays par des procureurs dans les bureaux où la corruption et le vol ont été constatés.

Le procureur général a expliqué que parce que la monnaie qu’ils ont reçue était en dollars, une partie de l’argent qui est allé à certaines personnes sera suivi et confié à une entreprise américaine, à condition que l’entreprise garde une trace de l’endroit où ces fonds sont allés, considéré comme du blanchiment d’argent par excellence. .

Le procureur a déclaré: « Nous avons émis des mandats d’arrêt internes contre ces officiers et leurs noms ont été inclus dans le système d’anticipation pour montrer qu’ils se trouvent en dehors de la Libye, l’un aux Pays-Bas et l’autre en France, et une autre personne peut-être en Norvège ou au Des mandats d’arrêt aux Émirats arabes unis et internationaux ont été émis contre eux et des ordonnances d’interdiction ont été émises ces dernières semaines.

Le conseiller Al-Siddiq Al-Sour a précisé que cette affaire est suivie par le bureau du procureur général et ne sera pas tolérée car le montant est estimé à 700 millions couché dans une banque en Allemagne et au Royaume-Uni et fait également l’objet de poursuites. et des mesures pour leur conservation.

Andrien Barre

"Maven de la bière. Expert du Web. Troublemaker de longue date. Organisateur en herbe. Communicateur général. Gourou de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.