Les prix de l’électricité ont atteint un nouveau record en France

Les prix de l’électricité en France ont continué de grimper pour atteindre de nouveaux sommets records alors qu’ils ont augmenté d’un quart cette semaine.

L’agence de presse Bloomberg a fait part de ses inquiétudes quant à la fiabilité des centrales nucléaires françaises, citant des inquiétudes quant à la possibilité d’une grave pénurie d’approvisionnement en gaz naturel pendant la saison hivernale, qui connaît un pic de demande de gaz, même si la France exportait de grandes quantités d’électricité à partir de usines d’électrification. La France (EDF), qui appartient en partie à l’État, se prépare désormais à augmenter ses importations d’énergie dans les mois à venir en raison de son infrastructure vieillissante.

Dans le même temps, EDF est confronté à la possibilité pour l’État d’acquérir la totalité de ses parts afin de résoudre ses problèmes opérationnels et financiers affectant sa production d’électricité face à la grave crise énergétique que traverse l’Europe après que la Russie a coupé l’approvisionnement en gaz naturel russe du en vrac, pour libérer les pays du continent sur fond de sanctions occidentales contre Moscou en raison de son invasion de l’Ukraine.

Bloomberg a déclaré que les prix de l’électricité en France devraient augmenter de 27 % depuis le début de la semaine, la plus forte hausse hebdomadaire depuis la mi-décembre.

La production d’électricité nucléaire en France est tombée à un record de 62 térawattheures au deuxième trimestre de cette année, augmentant la pression sur la compagnie d’électricité française à court terme, notamment en raison de la hausse des prix de l’électricité pour les contrats à court terme, selon les États-Unis. banque d’investissement Morgan Stanley.

Nous devons prendre le contrôle total de la production et de notre avenir énergétique, nous devons assurer notre souveraineté face aux séquelles de la guerre (Russie contre Ukraine) et aux grands défis qui nous attendent », a déclaré mercredi la Première ministre française Elizabeth Born. le Parlement français. Je confirme donc aujourd’hui la volonté de l’État de détenir 100 % du capital d’EDF.

Born n’a pas donné plus de détails sur le projet de nationalisation du géant de l’électricité, dont l’Etat détient actuellement 84% des parts.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lors de sa campagne électorale en mars dernier que cette partie de l’entreprise devait être nationalisée afin de renforcer l’indépendance énergétique de la France et d’atteindre zéro émission de carbone en construisant de nouvelles centrales nucléaires.

Félix Germain

"Fan du Web. Étudiant au bacon d'une humilité exaspérante. Organisateur. Totalement expert de Twitter. Communicateur amical. Joueur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.