L’Irak attache une grande importance au partenariat avec la France » Agence de presse irakienne

Bagdad – je sais

Le Premier ministre Mustafa Al-Kazemi a réitéré aujourd’hui que l’Irak attache une grande importance au partenariat avec la France, en le renforçant et en le développant dans divers domaines politiques, économiques, commerciaux et liés à la sécurité.

Le bureau de presse du Premier ministre a déclaré dans un communiqué reçu par l’agence de presse irakienne (INA) que « Aujourd’hui, mercredi, le Premier ministre Mustafa Al-Kazemi a rencontré la délégation du Sénat français, dirigée par Nicole Duranton, membre du Conseil et chef du Groupe d’amitié franco-irakien », a noté que « la réunion a été témoin d’une discussion sur le renforcement des liens entre les deux pays dans divers domaines et d’une discussion sur les efforts du gouvernement irakien pour initier des mesures de lutte contre les effets du changement climatique et les plans actuels pour la réforme de l’économie , la délégation française ayant exprimé son soutien à ces tendances réformatrices de l’économie iraquienne.

Il a ajouté : « La réunion a discuté de la coopération militaire et sécuritaire et de l’importance de développer le travail et la coopération dans le suivi des opérations des mouvements des terroristes de l’EI et d’empêcher les personnes d’essayer de rejoindre leurs vestiges terroristes ».

Al-Kadhimi a souligné que « l’Irak attache une grande importance au partenariat avec la France, le renforçant et le développant dans divers domaines politiques, économiques, commerciaux et liés à la sécurité ».

Tout en notant « l’importance de développer et de renforcer les relations irako-françaises sous l’actuel gouvernement irakien », le chef de la délégation sénatoriale a souligné « la priorité d’investir dans la dynamique lancée par la conférence de Bagdad sur le partenariat et la coopération et la nécessité de s’appuyer sur s’appuient sur et amplifient leurs décisions.

Elle a exprimé « la volonté de la partie française de développer les échanges culturels avec l’Irak, de développer l’enseignement du français dans les établissements d’enseignement irakiens et de développer la coopération bilatérale dans ce domaine ».

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.