L’Irak et la France discutent des problèmes climatiques et des plans de réforme économique

Aujourd’hui, vendredi, le ministre des Affaires étrangères Fouad Hussein a discuté des questions climatiques et des plans de réforme économique avec le Sénat français après avoir reçu la délégation du Conseil conduite par Nicole Duranton, membre du Conseil et chef du groupe d’amitié Irak-France.

Dans un communiqué obtenu par Alsumaria News, le ministère des Affaires étrangères a déclaré : « Au début de la réunion, le ministre Fouad Hussein a félicité la formation du gouvernement français, et ils ont également discuté de l’évolution des relations bilatérales entre l’Irak et la France, du développement qui a accomplis ces derniers temps, et les efforts internationaux en faveur de l’Irak, où Hussein a souligné que les relations irako-françaises se développaient de manière significative et que la coopération conjointe dans les domaines de la politique, de la sécurité, de la lutte contre le terrorisme et des communications diplomatiques avait un impact significatif sur la promotion des intérêts communs et la résolution des problèmes. Risques de conflit contre les gangs terroristes de l’EI, en plus d’aider au retour des antiquités irakiennes.

Selon le communiqué, Hussein a déclaré qu' »Aujourd’hui, l’Irak a mis fin à la guerre contre les terroristes de l’Etat islamique et a commencé la phase de construction, reconstruisant les villes irakiennes et renvoyant les familles dans leurs foyers », notant que « l’Irak attend avec impatience la poursuite des pays amis ». l’accompagner, contribuer aux investissements et apporter son expertise. » dans le domaine des infrastructures ».

Les deux parties ont également discuté « des efforts du gouvernement irakien pour adopter des mesures de lutte contre les effets du changement climatique et des plans actuels de réformes économiques », selon le communiqué.

Pour sa part, le chef de la délégation sénatoriale a exprimé « l’importance de développer les relations irako-françaises sous l’actuel gouvernement irakien, notant la priorité d’investir dans la dynamique générée par la conférence de partenariat et de coopération de Bagdad et la nécessité de s’appuyer sur celle-ci et d’élargir ses décisions, de souligner le soutien de la France à la coopération avec l’Irak dans la lutte contre les effets du changement climatique et de saluer l’orientation du gouvernement dans les décisions de réforme de l’économie irakienne », indique le communiqué.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.