L’UNESCO honore deux chercheurs jordaniens avec un prestigieux prix de recherche en France | Femmes jordaniennes | zad jordan nouvelles

Zad Jordanie Nouvelles –

Deux chercheuses jordaniennes, Lina Dahabieh et Nouf Mahmoud, ont reçu le prix L’Oréal-UNESCO du « Talent international émergent pour les femmes en science » en présence de l’ambassadeur de Jordanie en France, Makram Al-Qaisi.

Selon un communiqué de l’ambassade de Jordanie à Paris, la directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Bosco), Mme Audrey Azoulay, a honoré les deux chercheurs jordaniens avec le prix, qui est décerné à des modèles pionniers dans les domaines scientifiques avec lesquels Viser à améliorer le statut des femmes dans la science en présentant les chercheuses qui ont contribué aux avancées scientifiques lors d’une cérémonie d’hommage organisée au Siège de l’UNESCO pour l’occasion.

L’Ambassade de Jordanie à Paris a organisé un dîner d’honneur pour les deux chercheurs à l’Ambassade de Jordanie à Paris pour reconnaître cette réalisation, qui renforce la position de la Jordanie dans la science et la recherche à l’échelle internationale.

Notamment, le chercheur jordanien Nouf Mahmoud, professeur adjoint de pharmacologie et de technologie pharmaceutique à la faculté de pharmacie / Université Al-Zaytoonah de Jordanie, a reçu le prix L’Oréal-UNESCO après avoir soumis un projet de doctorat axé sur les nanotechnologies et leurs applications médicales. applications en développant un groupe de « nanoparticules dorées » dans le but d’explorer la possibilité de les utiliser comme traitements innovants pour les maladies de la peau, en particulier l’acné et les infections cutanées causées par le diabète.

Lina Dahabieh, professeure adjointe au département des sciences pharmaceutiques de la faculté de pharmacie de l’université de Jordanie et titulaire d’un doctorat de la faculté de pharmacie de l’université de Nottingham dans le domaine de la bioanalyse, a reçu le prix L’Oréal-UNESCO après avoir terminé son projet de développement ont présenté des méthodes d’analyse nouvelles et innovantes pour la détection précoce des cas d’éclampsie.

docteur Lina avait déjà reçu une bourse (FWIS Levant Young Talent) en 2020.

Fruit d’une étroite collaboration entre l’organisation et la Fondation L’Oréal depuis 24 ans, le programme de prix L’Oréal-UNESCO soutient plus de 3 100 chercheurs dans 117 pays et honore 107 chercheuses, dont trois ont reçu le prix Nobel de science.




Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.