Macron a ri pendant qu’Abbas parlait d’Abou Akleh, provoquant la controverse (regarder)

Des militants ont fait circuler un clip vidéo du président français souriant alors que le président de l’Autorité palestinienne parlait du calvaire de la journaliste Sherine Abu Akleh aux mains des forces d’occupation israéliennes.

Le clip vidéo en circulation montrait la voix du traducteur du palais présidentiel français « Elysée » en train de rire alors que Mahmoud Abbas exigeait que les assassins de Sherine Abu Akleh soient tenus responsables, tandis que le président français Emmanuel Macron lui souriait.

Au cours de son discours, le président de l’Autorité palestinienne s’est adressé au meurtre de Shireen Abu Aqleh en disant : « Nous pratiquons une résistance populaire pacifique, nous voulons que ce massacre cesse, comme cela s’est produit avec le meurtre de la martyre Shireen Abu Aqleh, qui est célèbre et travaille pour Al Jazeera et détient la nationalité palestinienne et américaine. Elle a fait son devoir de journaliste de sang-froid et sans raison. Je veux que ceux qui l’ont tuée soient tenus responsables.

Lisez aussi: L’enquête américaine sur le meurtre d’Abu Aqila crée une atmosphère avant la visite de Biden

Suite à l’assassinat du journaliste palestinien par l’armée d’occupation, l’Elysée a déclaré que le président français Emmanuel Macron avait exhorté Israël à terminer rapidement l’enquête sur l’assassinat du correspondant d’Al Jazeera. Après un appel téléphonique entre Macron et le Premier ministre israélien Naftali Bennett, le bureau du président français a ajouté : « Macron s’est dit préoccupé par l’assassinat de Sherine Abu Akleh et il a réitéré la position de la France selon laquelle l’enquête doit être conclue rapidement ».

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.