Manifestations au Niger contre la présence militaire française

Niamey-AFP

Des centaines de personnes ont manifesté pacifiquement dimanche dans les rues de la capitale nigériane Niamey, notamment pour protester contre la présence de la force française Barkhane.

Des manifestants ont parcouru les rues de la capitale avant de se rassembler devant l’Assemblée nationale, certains agitant des drapeaux russes et des banderoles anti-françaises et Barkhane.

Certaines banderoles lors de la manifestation, approuvées par le gouvernement de la ville de la capitale, indiquaient « L’armée française partez » et « L’armée coloniale de Barkhane doit partir ».

Quelque 3 000 soldats français sont toujours déployés au Sahel, après leur retrait total du Mali, notamment au Niger, l’un des principaux alliés de Paris.

Une majorité de députés nigériens ont voté en avril dernier en faveur d’un texte qui permettrait le déploiement de forces étrangères, notamment françaises, dans le pays pour combattre les djihadistes.

« Il y a des slogans anti-français parce que nous exigeons le retrait immédiat des troupes de Barkhane du Niger car cela affectera notre souveraineté et déstabilisera la côte », a déclaré Seydou Abdullah, coordinateur du mouvement M62 qui a organisé la manifestation.

Vêtu d’un T-shirt à l’effigie du défunt président révolutionnaire du Burkina Faso, Thomas Sankara, Abdallah a accusé l’ancienne puissance coloniale de soutenir activement les djihadistes qui propagent le terrorisme depuis le Mali, le Niger voisin et le Burkina Faso.

Le mois dernier, le gouvernement malien a accusé la France de soutenir des groupes djihadistes, des propos jugés par Paris « insultants ».

Plusieurs manifestations anti-françaises ont été organisées au Sahel ces derniers mois, notamment fin novembre 2021 lorsqu’un convoi militaire des troupes de Barkhane a été bloqué et des pierres lancées au Burkina Faso puis au Niger.

Le Niger accueille depuis des années des bases militaires étrangères, notamment françaises et américaines.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.