Manifestations en France pour augmenter les salaires et ne pas reculer l’âge de la retraite

Paris – (AFP)

Le gouvernement français fait face à son premier test majeur alors que la France voit des grèves et des manifestations pour des salaires plus élevés et des protestations contre le relèvement de l’âge de la retraite, une réforme radicale du président Emmanuel Macron qui veut que Paris adopte une législation « avant le début de l’hiver ».

Le ministre français du Travail, Olivier Dusupt, a prévenu jeudi que le président français, qui veut préserver sa capacité de réforme, n’exclut pas la dissolution de l’Assemblée nationale en cas de vote de défiance au gouvernement.

Dussupt, chargé de lancer à partir de la semaine prochaine de nouvelles concertations sur les départs à la retraite, a souligné que « si tous les opposants s’unissent pour voter la défiance et renverser le gouvernement, (Macron) ira aux Français, et bien que les Français décideront , et ils décideront de la nouvelle majorité qu’ils veulent. »

Au moins 200 rassemblements devraient avoir lieu à travers la France au premier jour de cette mobilisation professionnelle depuis la rentrée, selon la secrétaire fédérale de la Confédération générale des syndicats, Céline Verzeletti.

Des milliers de personnes ont défilé de la place d’Anvier-Rochereau vers la place de la Bastille à Paris juste après 14h00 (12h00 GMT).

« C’est un premier avertissement au gouvernement et au patronat pour entamer rapidement des négociations salariales » et dire que les Français « ne veulent plus travailler », a déclaré le président de l’UGTT Philippe Martinez.

Et la Première ministre Elizabeth Born, après un meeting majoritaire à l’Elysée mercredi soir, a annoncé que le gouvernement ouvrirait un nouveau cycle de consultations sur la réforme du système des retraites, avec pour objectif de faire voter une loi « avant la fin de l’hiver ». « 

Macron, 44 ans, s’est engagé à relever l’âge de la retraite après s’être retiré du plan qui a suscité de nombreuses critiques au cours de son premier mandat de cinq ans en tant que président.

Mais après avoir perdu la majorité parlementaire en juin, le président centriste fait face à de nombreuses difficultés pour faire adopter des lois à un moment où la hausse de l’inflation fait des ravages.

Malgré les avertissements qu’il a reçus de ses alliés, Macron a demandé à son gouvernement de relever l’âge de la retraite de 62 à 64 ou 65 ans, la mesure devant entrer en vigueur l’année prochaine.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *