Maspero : L’histoire d’un métier et la mémoire d’une nation… a pris son envol après le 30 juin

Soixante-deux ans après sa création, la télévision égyptienne a marqué une étape importante dans l’histoire des médias en Afrique et au Moyen-Orient, et les archives de Maseru contiennent la mémoire de la nation, voire de toute la nation arabe.

L’idée de créer une télévision égyptienne est née au milieu des années 1950 pour dissuader l’agression des médias occidentaux contre l’Égypte, lorsque la Grande-Bretagne, la France et Israël ont commencé à tromper les médias sur les motifs de l’Égypte pour nationaliser le canal de Suez. Gamal Abdel Nasser a fondé la télévision et en a confié la tâche au Dr. Muhammad Abdel Qader Hatem, alors ministre de l’Information et vice-Premier ministre, dans le but de placer le téléspectateur égyptien au centre des problèmes de la patrie et particulièrement de la nation arabe dans son ensemble, avait été témoin de la lutte de l’Afrique contre le colonialisme étranger dans tous les de l’Afrique depuis les années 1950 ses formes et formes.

L’Égypte a rejoint les rangs des pays du continent brun dédiés à combattre le colonialisme et à le débarrasser de ses dépendances.La première émission télévisée égyptienne a eu lieu le 21 juillet 1960 et a diffusé la ville du Caire et ses environs à une distance de 100 mètres dans toutes les directions.

La télévision a commencé à diffuser sur une chaîne avec un temps d’antenne spécifique de seulement 6 heures par jour, présentant des programmes complets de sensibilisation et d’instruction pour les agriculteurs, des programmes éducatifs à tous les stades et des programmes pour les enfants, ainsi que le célèbre Ramadan Fawazir et une énorme production de séries, en particulier Cairo, la première œuvre dramatique avec une caméra vidéo, et la série Raafat El Hagan, Layali El Helmiya, Halawani Gate.

L’avancée de la télévision égyptienne s’est étendue au fil des ans pour augmenter les signaux de diffusion ainsi que les chaînes régionales et satellites avec son histoire, de sorte que la télévision égyptienne est devenue le plus ancien bâtiment médiatique du Moyen-Orient, ayant joué un rôle éclairant et éducatif à travers les plus importants. Des talk-shows présentés par les médias, Leila Rostom, et ce fut l’une des rencontres les plus importantes et les plus célèbres avec le doyen de la littérature arabe Taha Hussein, l’écrivain international Naguib Mahfouz, l’interview de l’annonceur Najwan Ahmed avec le cheikh des écrivains et l’écrivain arabe Tawfiq L’interview d’Al-Hakim et de la personnalité médiatique Salwa Hijazi avec la Planète de l’Est Umm Kulthum, qui est la première chaîne des Martyrs présentée par la télévision égyptienne, faisait partie des victimes de l’avion libyen qui s’est écrasé avec un missile israélien dans le désert du Sinaï en 1973.

La télévision égyptienne a eu une nouvelle structure dans sa structure organisationnelle en 1973 lorsque feu le président Anouar Sadate a décidé de créer l’Union de la radio et de la télévision pour inclure 4 secteurs principaux, dont la radio, la télévision, l’ingénierie et les institutions financières, dans le schéma de couleurs après les victoires d’octobre 1973.

De là, Maspero a commencé son expansion et son renouvellement de chaînes, qui ont été suivis de cinq ans, mettant les première et deuxième chaînes à la disposition des téléspectateurs de la zone du canal, puis établissant une station de télévision pour chacune des deux chaînes à Suez, Ismailia et Port. Saïd, et en 1988 débute la diffusion télévisée de la troisième chaîne, dédiée à la région du Caire. La même année, la quatrième chaîne, dédiée à la région du canal, est lancée.

En 1990 commence la diffusion expérimentale de la cinquième chaîne, destinée à Alexandrie, et la même année on assiste aux premières phases du lancement de la diffusion par satellite, à commencer par les chaînes satellitaires et le secteur du Nil pour les chaînes spécialisées. la première chaîne satellite d’État arabe, qui a été diffusée en 1990, et la chaîne internationale du Nil a commencé à émettre en 1994.

La même année a lancé le signal de diffusion expérimental mid-delta de Channel Six, basé à Tanta, ciblant Gharbia, Dakahlia, Menoufia, Kafr El-Sheikh et Damietta, et la transmission de Channel Seven, basée à Minya, et a couvert les gouvernorats du nord de la Haute-Égypte, Beni Suef, Minya, Fayoum et Assiut, et en 1996 le Huitième canal, basé à Assouan, ouvre et dessert les gouvernorats du sud de la Haute-Égypte : Sohag, Qena, Assouan et Louxor, puis le secteur du Nil apparaît pour des chaînes spécialisées qui incluent de nombreux sports, nouvelles, culture, variété, enfants et chaînes éducatives, puis il y avait le cinéma, la comédie et la variété «en direct», et la dernière d’entre elles était la chaîne Maseru Zaman, l’ancienne montre des archives d’émissions, de séries et de films avec l’histoire.

Après le 30 juin 2013, Maspero était à un vrai rendez-vous avec le développement et la modernisation des technologies dans le domaine des médias audio, imprimés et visuels, et United Media Services a repris le développement de la télévision et en janvier 2020 a signé un protocole de coopération avec le Autorité nationale des médias après laquelle la première chaîne et chaîne satellite ont été développées In Maspero croyant en l’importance de la télévision égyptienne et au rôle national qu’elle joue en tant que représentant des médias officiels de l’État.

Le développement comprenait également un nouveau format pour le programme « Good Morning Egypt », qui a été lancé dans ses premiers épisodes le 23 février 2020 après le développement de sa forme et de son contenu en conjonction avec le développement de communiqués de presse et le lancement de la soirée. heure sur la chaîne égyptienne One and Satellite, qui porte le nom « The Ninth », est la date du bulletin d’information du soir, qui a toujours été une marque distinctive du lancement sous sa nouvelle forme, et le bulletin présente un groupe de nouvelles présentateurs, qui sont de neuf à dix heures pour commencer une nouvelle période qui s’étend jusqu’à minuit. Il a été présenté par le regretté journaliste Wael Al-Ibrashi, avec une période de dialogue discutant de divers problèmes de la vie à travers le niveau social, politique, artistique, sportif, et abrite dans sa seconde partie, experts et leaders d’opinion ainsi que des officiels, en plus de recevoir des invités en fixe A Articles désormais présentés par les médias Youssef Al-Husseini, Shafki Al-Muniri et la média Dina Abdel-Karim.

Andrien Barre

"Maven de la bière. Expert du Web. Troublemaker de longue date. Organisateur en herbe. Communicateur général. Gourou de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.