Notamment Galtier avec le Paris Saint-Germain.. 5 entraîneurs « sous la loupe » dans le championnat de France de football

Publié dans:

La nouvelle saison de la ligue française devrait débuter le samedi 6 août au milieu des spéculations sur un nouveau titre pour l’équipe du Paris Saint-Germain, qui regorge de stars internationales comme Mbappe, Messi et Neymar. Chez les entraîneurs, les critiques attendent cinq grands noms aux prises avec le cours de la ligue, menés par le manager de l’équipe parisienne Christophe Galtier, qui doit surmonter les déceptions à répétition de l’équipe en Ligue des champions.

Samedi commence Ligue française de football, À l’heure Comme d’habitude, les nominations vont en faveur du Paris Saint-Germain, qui domine le tournoi depuis une décennie.

Cinq entraîneurs aux ambitions différentes pour la nouvelle saison sont également pointés du doigt, notamment l’entraîneur du Paris Saint-Germain, champion en titre, Christophe GaltierEt le nouvel entraîneur de l’ancien international croate de Marseille, Igor Tudor, et le capitaine du barreur technique niçois, le Suisse Lucien Favre.

Galtier tente de répondre aux sceptiques

Galtier, triple entraîneur de Ligue 1 de l’année (2013, 2019 et 2021) et capitaine de Lille au titre inattendu de 2021, est arrivé à Paris avec un sentiment d’accomplissement.

« C’est un honneur d’avoir une équipe de ce niveau », a rappelé celui qui a dépouillé le Paris Saint-Germain du titre de champion l’an dernier.

L’entraîneur, qui dirige le club le plus fort de France depuis début juillet, devra convaincre certains sceptiques. Il affirme : « Je suis prêt pour ça, et si je dois prendre ce poste, c’est parce que j’en suis capable. »

Galtier est considéré comme un bon leader pour les joueurs et il n’a jamais entraîné de grands joueurs comme Kylian Mbappe, l’Argentin Lionel Messi ou le Brésilien Neymar.

Galtier commence avec une très mauvaise expérience européenne n’ayant jamais remporté la Ligue des champions et maintenant il dirige un club obsédé par l’idée de remporter le prestigieux titre en compétition continentale pour la première fois de son histoire.

L’entraîneur marseillais Todore démarre avec des difficultés

Le nouveau manager croate de Marseille entre en championnat dans une position peu enviable après le départ de l’Argentin Jorge Sampaoli en raison des résultats décevants de l’équipe lors des matchs de pré-saison. Il a subi trois défaites contre Norwich City, 0-3, Middlesbrough, 0-2 et Milan, avec le même résultat par rapport à un match nul 1-1 avec le Real Betis, et une seule victoire contre l’équipe amateur Marignan-Dignac, 4:1 .

« Je ne veux pas que les gens sortent déçus sur le terrain », a déclaré le joueur de 44 ans, promettant « un football constant et offensif », très différent du style de possession de son prédécesseur Sampaoli.

Après une excellente saison avec Vérone en Italie, l’ancien international croate aura de quoi faire puisqu’il n’a pas encore dirigé d’équipe en Ligue des champions, la compétition que l’équipe sudiste disputera en tant que vice-champion la saison prochaine.

Le Néerlandais Bos Bos ramène Billion au sommet

« Normalement, j’aurais été limogé à cause des résultats décevants et de ma treizième place dans un club qui voulait jouer la Ligue des champions. » C’est ce qu’a déclaré l’entraîneur néerlandais du club lyonnais Peter Bos au journal « Le Brugres » en janvier dernier.

Boss a mené l’équipe à la huitième place en fin de saison et a conservé la confiance du président du club Jean-Michel Aulas. Mais avec la reprise de Lyon par l’homme d’affaires milliardaire américain John Textor, il lui sera difficile de se tromper à nouveau, d’autant que le manager néerlandais a obtenu les deals nécessaires.

Alexandre Lacazette est revenu remplacer la frivolité de Moussa Dembele devant le but. Pour Corentin Tolisso, qui est également revenu dans son équipe parentale, son état de santé a suscité beaucoup de polémiques au début.

Le mois d’août sera crucial car l’équipe attend les matchs de début de saison et doit être parmi les meilleures équipes sinon il faut se méfier de la tempête…

Le Suisse Favre aurait réalisé les ambitions niçoises

Contrairement à 2016, le président niçois Jean-Pierre Rivares n’a eu aucun mal à convaincre le Suisse Lucien Favre d’entraîner l’équipe alors que le propriétaire du club Ineos l’a poussé à un niveau supérieur.

A son arrivée, l’entraîneur suisse a également annoncé ses ambitions… « Nice a besoin de finir la saison dans les trois premiers régulièrement et plus encore ! ».

La restructuration interne en cours a limité le recrutement de nouveaux joueurs et fait perdre du temps. Mais Favre, 64 ans, reste patient.

Favre s’est appuyé sur son expérience au Borussia Dortmund en Allemagne pour répondre aux exigences d’une pression élevée et intense pour passer rapidement à l’attaque. Sa philosophie est principalement d’encourager ses joueurs à l’amélioration technique continue, à l’état d’esprit et à l’initiative, tels que : B. Dribbler pour stimuler.

Il a déclaré: « Si nous ne pouvons pas rebondir en attaque, le ballon doit être tourné car l’adversaire n’aime pas trop courir. »

Lille fait confiance à Fonseca

Après une saison décevante sous l’entraîneur Joslan Gurvenec, Lille s’est tourné vers le Portugais Paulo Fonseca, connu pour son style offensif séduisant.

Mais avec un effectif moins talentueux que les saisons précédentes, la question est de savoir si l’ancien entraîneur du Sporting Braga, de l’Ukrainien Shakhtar Donetsk et de l’Italien Roma peut faire mieux que la modeste 10e place qu’il a obtenue l’an dernier.

Cependant, l’entraîneur de 49 ans a affiché son ambition dans une déclaration à l’Agence France-Presse : « Nous voulons avoir une équipe avec une identité forte, une équipe qui contrôle le jeu et qui produit du bon football. »

Fonseca devra trouver le bon équilibre pour éviter les surprises à la pause, car quand les équipes qu’il entraîne marquent beaucoup de buts, elles en encaissent aussi beaucoup.

FRANCE 24/AFP

Roselle Sault

"Maven de la bière subtilement charmant. Penseur. Extrême geek d'Internet. Passionné de voyages. Organisateur sympathique. Fanatique du Web. Communicateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.