Présentation des nouvelles du soir de MTV pour le mardi 02/08/2022

En principe, toutes les affaires libanaises sont suspendues en attendant une réponse israélienne à la proposition libanaise. Et la réponse ne viendra pas avant au moins deux semaines. Veuillez noter que la dernière fois, mes deux semaines se sont beaucoup prolongées et ont atteint plus de cinq semaines. L’affaire va-t-elle se répéter et le Liban ne restera « ni suspendu ni absolu » pendant toute cette période ? Les données confirment le contraire. Contrairement à la dernière fois, le médiateur américain s’est rendu en Israël directement depuis le Liban pour rapprocher l’atmosphère de la situation libanaise des responsables israéliens. Aussi, des informations en provenance de Tel-Aviv indiquent que le gouvernement israélien se réunira demain pour discuter de la question. En conséquence, la convergence des intérêts entre la plupart des parties peut conduire à la réalisation de la délimitation maritime à la vitesse requise. Le président Aoun veut terminer sa présidence sur un exploit après des années d’échecs majeurs continus. Et Israël veut commencer l’exploration gazière tranquillement, c’est-à-dire après avoir fini de délimiter la frontière avec le Liban. Il y a un désir américano-européen de mettre fin à certaines questions en suspens après le déclenchement de la guerre ukraino-russe, et l’Europe a un besoin urgent de gaz. L’ensemble de ces facteurs fera-t-il en sorte que le dossier de délimitation sera en gros bouclé avant fin octobre 2022 ?

Juridiquement, deux évolutions notables aujourd’hui. Le premier est la libération de Michel Samaha après dix ans de prison. Mais le départ de Son Eminence ne signifie pas qu’il retourne à la politique, car après tout ce qu’il a fait et fait, il a été dépouillé de tous les droits civiques et n’a donc pas le droit de s’occuper des affaires publiques. Toujours devant la justice, le gouverneur de la Banque du Liban est passé de la défense à l’attaque en lien avec le procès intenté contre lui en France. Selon le journaliste Tammam Noureddine dans son tweet, Riad Salameh a pu fournir à la société Christa Group International une déclaration d’audit financier, précisant que le document sur la base duquel le parquet français a ouvert son enquête n’a pas été restitué par ladite société et celui qui se cache derrière ce document est l’un des plus anciens employés du Liban. Sommes-nous face à un scandale administratif au Liban ? , Mais soutenu politiquement et protégé de la fraude administrative ? Tout est possible au pays des curiosités et des merveilles. Le président Najib Mikati n’a-t-il pas laissé entendre il y a à peine deux semaines que nous vivions dans un monde d’oiseaux ? Existe-t-il un oiseau plus puissant que cet oiseau ?

Andrien Barre

"Maven de la bière. Expert du Web. Troublemaker de longue date. Organisateur en herbe. Communicateur général. Gourou de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.