Une attaque au couteau avant le match de Milan..une victoire difficile pour le Real..Haaland a encore frappé

Milan a dominé le groupe E avec une victoire 3-1 lors du test Dinamo-Zagreb. Il s’agit de la première victoire de la saison pour le club lombard dans la compétition continentale principale après avoir échoué à ouvrir le match contre les hôtes autrichiens de Salzbourg (1-1).

Milan doit cette victoire aux buts du Français Olivier Giroud (45e penalty).

Giroud est devenu le deuxième joueur français le plus âgé à marquer dans l’histoire de la Ligue des champions à l’âge de 35 ans et 349 jours, derrière Laurent Blanc, qui a marqué pour Manchester United en 2002 à l’âge de 36 ans. 338 jours ont mené le Belge Alexis Salmackers (47e) et Tommaso Boubega (77e), tandis que Mislav Orcic a inscrit l’unique but du Dinamo (56e), l’équipe italienne aux quatre points.

Une violente altercation a éclaté à l’extérieur du stade avant le match lorsque, selon des informations italiennes, un fan du Dinamo Zagreb a été poignardé à mort. Le joueur de 39 ans a été poignardé dans le dos lors d’une attaque contre deux supporters croates.

La police milanaise a déclaré avoir intercepté 36 supporters du Dynamo, dont 23 seraient accusés d' »avoir commis divers délits », et 20 personnes se sont vu refuser l’entrée du stade.

Les médias italiens ont rapporté que plus tôt mercredi, la police avait arrêté 14 personnes parmi les partisans du Dynamo qui portaient des couteaux, des torches et des matraques.

Haaland mène City à la victoire sur son ancienne équipe Dortmund

Mercredi, le Norvégien Erling Haaland a offert à son équipe de Manchester City une difficile victoire 2-1 sur son ancienne équipe et invitée du Borussia Dortmund lors du deuxième tour du groupe G de la Ligue des champions.

City a échappé à la défaite à domicile après que l’Anglais Judd Bellingham a ouvert le score pour Dortmund (56) avant que les champions d’Angleterre ne reviennent de loin avec des buts de John Stones (80) et Halland (84).

City est resté en tête du groupe G avec le plein de points sur 6 points, tandis que Dortmund est resté à la deuxième place sur ses trois points.

City était une course en attaque pressante et a eu une opportunité dangereuse à la troisième minute après que l’Algérien Riyad Mahrez a fait irruption dans le couloir droit et a frappé un ballon au sol que le gardien Alexander Mayer regardait. Mais la majeure partie de la première mi-temps a été gaspillée sans aucun danger significatif de la part de l’une ou l’autre des équipes.

Après que Dortmund ait raté une occasion de marquer à la 52e minute grâce au tir du capitaine Marco Reus au poteau gauche, l’équipe allemande a marqué quatre minutes plus tard après que Bellingham ait suivi un tir de Royce depuis l’intérieur de la surface. changer de direction avec une tête qui a percuté le filet du gardien brésilien Ederson.

Et City a attendu la 80e minute pour égaliser avec un bazooka des Stones que Mayer n’a pu égaler ni parer.

Et les « Citizens » ont rapidement tranché à la 84e minute par l’intermédiaire de l’ancien fils de Dortmund Halland lorsque le Portugais Joao Cancelo a envoyé un beau centre que Halland a décoché du pied d’un tir direct « sur l’oiseau » et transformé en but.

Dans le même groupe, les Espagnols de Séville se sont séparés négativement des hôtes de Copenhague, terminant en bas du groupe avec un point orphelin.

Saint-Germain renverse la donne et une deuxième défaite pour la Juventus

Le Paris Saint-Germain français a renversé la situation face à son hôte, le Maccabi Haïfa, en le battant 3-1 lors du deuxième tour des compétitions du groupe H de la Ligue des champions européenne à Haïfa mercredi, tandis que la Juventus italienne a subi sa deuxième défaite dans une série difficile alors que échec face à son hôte portugais, Benfica, avec le même résultat.

Au match aller, les sionistes ont inscrit le premier but à la 24e minute par l’intermédiaire du Surinamais Tjaron Cheri, mais l’équipe de la capitale a égalisé grâce à sa star argentine Lionel Messi (37e).

C’est la 39e équipe que Messi rencontre dans la prestigieuse compétition continentale, avec un record partagé avec Cristiano Ronaldo (38 équipes).

Saint-Germain a marqué au moins un but (108 buts) lors de ses 40 derniers matches de phase de groupes, égalant le record établi par le Real Madrid entre novembre 2008 et septembre 2015, selon les statistiques d’Opta.

Saint-Germain a décidé du match en seconde période avec un but de son compatriote Kilian Mbappe après une passe de Messi (69e) et le troisième de l’international brésilien Neymar après une passe de l’international italien Marco Verratti (88e).

Pour le Paris Saint-Germain, c’est sa deuxième victoire consécutive après sa première victoire 2-1 face à la Juventus en première mi-temps mardi dernier, qui a consolidé son avance de groupe de six points, avec une différence de buts contre Benfica, qui est revenu avec trois buts précieux. Points de Torino avec une victoire 2-1 sur la Juventus.

La Juventus a marqué tôt, à la quatrième minute lorsque l’international polonais Arkadiusz Milik a traversé le milieu de terrain argentin Leandro Paredes prêté par le Paris Saint-Germain et l’a suivi dans le but.

Benfica a égalisé à la 44e minute par Joao Mario sur penalty.

Le gardien international grec de Benfica Odyssias Vlachodimos a sauvé son propre but en contrant une frappe puissante de Milik (51e).

Le Brésilien David Neres a donné l’avantage aux Portugais en perdant le ballon (55e).

La Juventus a disputé le match d’aujourd’hui sans plus d’un joueur clé, notamment Federico Chiesa, le Français Adrian Rabiot, son compatriote Paul Pogba et le gardien international polonais Wojciech Szczesny.

Pour la première fois depuis la saison 2013/14, l’équipe « Old Lady » est sur le point d’être éliminée de la phase de groupes.

C’est la première fois de l’histoire de sa participation à cette compétition que la Juventus perd ses deux premiers matches en phase de poules.

La deuxième victoire consécutive de Naples

Les Italiens de Naples ont décroché leur deuxième victoire consécutive en battant les hôtes écossais des Glasgow Rangers 3-0 à la fin du deuxième tour des premiers matches de la phase de groupes de la Ligue des champions européenne mercredi.

Napoli a obtenu un penalty au début de la seconde période qui a été raté par Piotr Gilinsky à la 60e minute et huit minutes plus tard, il a arraché un deuxième penalty, Matteo Politano a réussi à ouvrir le but.

Le remplaçant Giacomo Rasbadori a prolongé l’avance de Naples avec un deuxième but à la 85e minute, avant que son compatriote international français Tanguy Ndombele ne termine la célébration avec un troisième but à la 88e minute.

Le Sud a confirmé que sa victoire 4-1 sur la visite de Liverpool n’était pas une charité et serait un concurrent difficile, du moins pour les deux billets du deuxième tour.

Napoli a mené le groupe avec six points, trois points devant Liverpool et l’Ajax Amsterdam, tandis que les Rangers ont subi leur deuxième défaite consécutive avec un pack de quatre net contre l’Ajax après la première.

Liverpool a battu l’Ajax Amsterdam 2-1 mardi.

Le match entre les Rangers et Naples a été reporté de 24 heures pour des raisons d’organisation liées aux funérailles de la reine Elizabeth.

Les Rangers ont défié l’Union européenne pour le jeu (UEFA) en jouant l’hymne national britannique « God Save the King » avant le match.

Le club écossais a demandé à l’Union européenne l’autorisation de modifier le protocole de la compétition de la Ligue des champions pour permettre à l’hymne britannique d’être joué avant le coup d’envoi au stade Ibrox.

La demande a été rejetée et l’Union européenne a autorisé une minute de silence et le port de brassards noirs en l’honneur de la reine Elizabeth II, décédée jeudi dernier dans son château de Balmoral en Écosse.

Mais les Rangers, historiquement proches de la famille royale, ont joué l’hymne après une minute de silence. Une initiative qui se traduira vraisemblablement par une sanction du club par la fédération continentale.

Les joueurs et fans écossais ont chanté leur nouvelle version de l’hymne britannique, avec « God Save the Queen » changé en « God Save the King », une référence au nouveau roi Charles III.

Roselle Sault

"Maven de la bière subtilement charmant. Penseur. Extrême geek d'Internet. Passionné de voyages. Organisateur sympathique. Fanatique du Web. Communicateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.