Une pétition en français condamne « l’acte barbare » et exprime sa solidarité avec Salman Rushdie, « Voltaire de la modernité »

Publié dans:

Trente intellectuels français et francophones ont signé une déclaration de soutien à l’écrivain britannique Salman Rushdie, 75 ans, grièvement blessé le 12 août après avoir été poignardé à mort à New York, 33 ans après que le guide suprême iranien Khomeiny ait émis une fatwa pour « gaspiller son sang ». « .  »

LE TEMPS 12 AOÛT 2022 LE LIEU La Chautauqua Foundation, un centre culturel du nord de l’État de New York : Salman Rushdie, écrivain anglo-américain de 75 ans d’origine indienne, a été grièvement blessé et brutalement poignardé au cou et à l’estomac lors de la préparation de 14 février 1989 Donnant une conférence sur En scène, trente-trois ans après une fatwa, un décret de mise à mort indéfini (« éternel » en langue islamique) avec une récompense de 3 millions de dollars (à l’époque !) pour son assassin, par l’ayatollah Khomeiny, ancien guide suprême de la République islamique d’Iran.

Quel est son crime présumé aux yeux de ces fanatiques religieux d’un autre temps ? Il est simultanément coupable de « blasphème » et d’« apostasie », tous deux passibles de la peine de mort selon l’interprétation la plus extrême de la foi islamique, plus précisément la charia obscurantiste, pour avoir écrit et publié dans le monde entier, « Les versets sataniques » : un livre qui peu de temps après sa publication en 1988 est devenu l’un des romans les plus célèbres au monde – un roman, pas une dissertation.

C’est pourquoi, nous, soussignés de ce message général, défenseurs zélés de la libre pensée et de l’esprit critique, des droits des hommes et des femmes, exprimons notre totale solidarité face à cette agression odieuse, en tout point contraire à l’esprit de tolérance, de la liberté d’expression et de conscience, du respect des idées et du vrai sens de la démocratie Notre plein soutien moral et notre plus profonde sympathie humaine à Salman Rushdie, l’un des visages les plus éminents, respectés et courageux de la lutte contre toutes les formes de totalitarisme, de dogmatisme ou l’intégrisme politique, idéologique ou théologique.

A lui, Salman Rushdie, le Voltaire de cet âge moderne, digne héritier des brillantes Lumières, intellectuel de premier ordre et noble, nos pensées les plus chaleureuses, les plus bienveillantes et les plus fraternelles vont naturellement aux circonstances sombres et tristes, nos meilleurs vœux pour un prompt rétablissement !

Au nom de la liberté, de l’humanité et de la tolérance ! Au-delà de la tragédie d’un acte d’une telle barbarie, et au-delà de la menace constante de l’intégrisme islamique, il y a un défi mondial de nature civilisée : une civilisation que nous, cœurs ouverts et vigilants, défendons partout, toujours et inlassablement, devenons contre ses valeurs impérissables. , Démocratie et Moralité !

L’avertissement du grand poète Heinrich Heine il y a près de deux cents ans prouve tristement aujourd’hui, comme il l’a fait en 1933 avec l’holocauste nazi massif, qu’il s’agit d’une question d’une actualité dramatique, répétitive et déchirante : « Ici où les livres sont brûlés, au fin brûlons aussi les gens. » En ces jours d’adversité, alors que nous nous tenons fermement à côté de ce symbole cosmique de liberté qu’est en réalité Salman Rushdie, méditons plus que jamais sur ce dicton !

Les signataires :

Daniel Salvatore Schiffer : philosophe, écrivain et chroniqueur Florence Belkacem : écrivain – Rachid Benzine : écrivain, politologue et chercheur à la Fondation Paul Ricœur – Véronique Bergen : philosophe et écrivain – Jean-Marie Brohm : scientifique Jean-Marie Meeting et professeur émérite de Universités – Carino Bucciarelli : Ecrivain et Président de l’Union des Ecrivains de Belgique – Sophie Chauveau : Ecrivain – Nadine Dewit : Artiste peintre – Emmanuel Dupuy : Président de l’Institut Avenir et Sécurité en Europe – Lou Ferreira et écrivains : Phil Dramaturge et Responsable de la Faculté de Philosophie et d’Esthétique Luc Ferry : Philosophe et ancien Ministre de l’Education Nationale Renée Fregosi : Philosophe et homme politique Guy Haarscher : Professeur à l’Université Libre de Bruxelles et au Collège d’Europe Jean Jauniaux : Ecrivain et Président Honoraire du PEN Club Belges – Alexandre Jardin : écrivain – Catherine Louveau : sociologue et professeur des universités – Christian Lutz : Président-directeur général de Samsa Publications – Isabelle de Mecquenem : Philosophe et membre du Conseil séculier des sages – Maryam Namazie : Porte-parole du Comité international contre la peine de mort et la lapidation basé à Londres (« Une loi pour tous ») ) Edgar Morin : philosophe et sociologue Véronique Nahoum-Grappe : anthropologue Yves Namur : poète et secrétaire permanent de l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique Éric Naulleau : journaliste et essayiste Françoise Fabien Ollier : philologue Fabien Ollier Responsable des publications QS ? Et le magazine Quel Sport ? Enayatullah Rassoli : Membre d’Amnesty International et Président de l’Organisation Internationale Indépendante des Droits de l’Homme de Belgique Robert Redeker : Philosophe Eric-Emmanuel Schmitt : Ecrivain et dramaturge Guy Sorman : Economiste, essayiste et directeur de l’Association France-Amérique Annie Sugier : Présidente de l’Association Internationale Women’s Law Association (association fondée par Simone de Beauvoir) – Pierre-André Taguieff : philosophe, historien des idées et directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique Valérie Trierweiler : journaliste et écrivain Alain Vircondelet : écrivain et universitaire Patrick Vassort : sociologue et directeur du magazine Illusio Olivier Weber : écrivain, journaliste et ancien ambassadeur français anti-esclavagiste Jean-Claude Zylberstein : éditeur, ancien avocat et ancien avocat de Salman Rushdie « Les Versets sataniques » de Christian Bourgeois.

Édith Desjardins

"Nerd du Web primé. Sympathique expert de l'Internet. Défenseur de la culture pop adapté aux hipsters. Fan total de zombies. Expert en alimentation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.