UNESCO : Un tiers des glaciers disparaîtront d’ici 2050

Les Nations Unies ont averti qu’un tiers des glaciers classés par l’UNESCO disparaîtront d’ici 2050 « quel que soit le scénario climatique » et ont souligné la nécessité de « réductions rapides des émissions de carbone » pour préserver les deux tiers restants.
Selon French, l’étude comprenait 18 600 glaciers couvrant 66 000 kilomètres carrés répartis sur 50 sites classés au patrimoine mondial, soit 10% de la superficie glaciaire totale du monde, reflétant l’état des glaciers dans le monde, selon une déclaration de l’UNESCO.
Selon un rapport publié par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ce printemps, la fonte des neiges et des glaces est l’une des plus grandes menaces du réchauffement climatique.
Les glaciers du patrimoine mondial font fondre en moyenne 58 milliards de tonnes de glace chaque année, soit l’équivalent de la quantité d’eau que la France et l’Espagne utilisent chaque année, et contribuent à l’élévation mondiale du niveau de la mer, selon l’UNESCO.
L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture a déclaré que les glaciers restants, qui représentent les deux tiers de la superficie actuelle, ne disparaîtraient pas nécessairement mais « pourraient être sauvés en limitant le réchauffement climatique à 1,5 degré ».
La directrice générale de la FAO, Audrey Azoulay, a promis que la conférence des Nations unies sur le changement climatique, qui se tiendra dans la région égyptienne de Charm el-Cheikh du 6 au 18 novembre, sera « cruciale pour trouver des solutions ».
Il est probable que d’ici 2050, tous les glaciers inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en Afrique auront disparu, en particulier ceux du Parc national du Kilimandjaro en Tanzanie.
En Europe, les glaciers des Pyrénées-Mon-Perdeaux en France et en Espagne devraient disparaître, ainsi que ceux des Dolomites en Italie et les parcs nationaux de Yellowstone et Yosemite aux États-Unis.
Les glaciers des zones de conservation des trois fleuves parallèles du Yunnan, en Chine, ont vu leur volume diminuer de plus de moitié et fondent actuellement le plus rapidement parmi les sites classés.
L’organisation a averti qu' »environ 50 % des glaciers inscrits sur la Liste du patrimoine mondial pourraient disparaître presque entièrement d’ici 2100 si les émissions restent aux niveaux actuels ».
En plus d’appeler à une réduction « radicale » des émissions de gaz à effet de serre, l’UNESCO a appelé à la création d’un « Fonds international pour la surveillance et la conservation des glaciers ».

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *