Versement régulier de l’aide « Solidarité et Dignité » du mois de juillet pour les personnes âgées et les personnes handicapées

Le centre des opérations du Ministère de la Solidarité Sociale suit le décaissement de l’aide en espèces aux bénéficiaires de « Solidarité et Dignité pour le mois de juillet » comme il a indiqué la régularité du décaissement aujourd’hui, lundi, aux familles de premier soin, aux personnes avec besoins spéciaux et les personnes âgées dans le besoin, pour ceux qui ont raté les dates d’échange.

Cela survient à un moment où le Département de la solidarité sociale a commencé à entrer dans une nouvelle famille dans le cadre du programme Solidarité et Dignité à partir d’avril de l’année dernière pour un coût annuel de 2,4 milliards de livres sterling afin de suivre les directives du président Abdel Fattah Pour mettre en œuvre El -Sisi, concernant l’extension du parapluie de protection sociale pour les groupes les plus vulnérables, en particulier compte tenu de l’impact des défis économiques mondiaux, et que parmi les catégories qui seront incluses dans le programme d’assistance en espèces « Takaful et Karama », les veuves, les femmes divorcées et les célibataires sont les mères, les femmes handicapées et les autres familles avec le plus grand soin.

Sur le plan social, le gouvernement a adopté un ensemble d’initiatives et de programmes visant à soutenir les groupes les plus vulnérables et à parvenir à un développement régional équilibré, dont les plus importants sont le Programme Solidarité et Dignité, qui bénéficie à 4,1 millions de familles, le Programme d’aide alimentaire bénéficiant à environ 70% des citoyens, le projet national pour la famille égyptienne et le projet national pour le développement rural égyptien « Une vie décente », en plus de lancer le « Guide de plan de développement durable sensible au genre », le premier guide du genre qui fournit un cadre intégré et applicable pour l’intégration des groupes sociaux (femmes, enfants, personnes ayant des besoins spéciaux) dans les plans et programmes de développement en identifiant les besoins de ces groupes, en surveillant les écarts de développement entre eux et en orientant ainsi dépenses pour combler ces lacunes.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.