Yasmine Fouad : Subvention de 8 millions de dollars pour localiser les technologies de recyclage des déchets électroniques et médicaux en Égypte

docteur Yasmine Fouad, ministre de l’Environnement, a annoncé qu’une subvention de 8 millions de dollars américains a été reçue du Fonds pour l’environnement mondial dans le but de localiser la technologie de recyclage des déchets électroniques et médicaux dangereux en Égypte.

Le ministre a déclaré – dans une déclaration spéciale en marge d’une conférence organisée par le ministère hier pour annoncer la destruction de volumes de déchets dangereux et de pesticides – que la stratégie de localisation de la technologie de recyclage des déchets électroniques et médicaux vient après le succès du ministère, à travers le Projet de gestion durable des polluants organiques, dans l’élimination de 2 000 tonnes de pesticides et d’huiles, transformateurs électriques.

Elle a expliqué que le coût du projet de gestion durable des polluants organiques est de 23 millions de dollars, dont 15 millions de dollars fournis par un certain nombre de ministères et 8,1 millions de dollars de subventions du Fonds pour l’environnement mondial.

Elle a ajouté qu’en France, plus de 2 000 tonnes de pesticides et d’huiles de transformateurs électriques ont été détruites dans le cadre d’un appel d’offres international visant à atteindre les normes de sécurité les plus élevées grâce à l’élimination de ces déchets dangereux.

Elle a souligné que le projet contribuera à générer des bénéfices pour améliorer la vie de plus de 3,1 millions de personnes indirectement et 1,4 million de personnes directement.

Elle a ajouté que le projet a réussi à obtenir un certain nombre de succès, notamment la décision du ministre de l’Agriculture de ne pas laisser de pesticides sur les terres, l’application stricte de la loi à quiconque la viole et l’utilisation de la technologie sur le terrain Base de traitement Huiles des transformateurs électriques en plus d’acquérir du personnel qualifié et d’éliminer le besoin d’experts internationaux et de localiser la technologie et le travail pour intégrer la dimension environnementale dans les secteurs en développement du pays.

Le ministre de la coopération internationale, Dr. Rania Al-Mashat, pour sa part, a déclaré hier que le projet de gestion durable des polluants organiques vise à atteindre un ensemble d’objectifs de développement durable, notant que la taille du portefeuille de coopération internationale est de 11 milliards de dollars avec des institutions internationales pour atteindre les objectifs d’adaptation. et l’atténuation des conséquences du changement climatique.

Elle a expliqué que le projet de gestion des polluants organiques vise à améliorer le renforcement des capacités des ministères de l’agriculture et de l’électricité pour garantir l’élimination des déchets dangereux, dans le but d’améliorer la qualité de l’environnement et du climat.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.