Des options accompagnant la visite de Macron au Maroc… et rien de particulier

La confusion sur la date de la visite du président français Emmanuel Macron au Maroc persiste après les récentes discussions sur une visite prévue fin octobre.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé une prochaine visite au Maroc pour la fin octobre lors d’une visite au « Touquet Music Beach Festival » immédiatement après son retour d’une visite officielle en Algérie.

Hespress a contacté l’Elysée, qui dans un court message a confirmé « la possibilité que le président français se rende au Maroc » et a souligné qu' »il existe effectivement des options pour cet éventuel voyage ».

La présidence française a ajouté dans sa déclaration à Hespress que « concernant l’éventuel voyage du président de la République au Maroc, il y a effectivement des options, mais aucun voyage ne peut être confirmé pour le moment ».

En septembre 2021, Paris a annoncé qu’il réduirait le nombre de visas pour les ressortissants algériens et marocains de 50% et pour les Tunisiens de 30%, ces trois pays du Maghreb « refusant » de permettre à leurs ressortissants, en situation irrégulière, de rentrer. .

A l’époque, Rabat considérait cette décision comme injustifiée.

Plus d’un an après, ce militantisme est toujours vécu comme une punition collective pour les nombreux Marocains qui se rendent régulièrement en France pour des visites familiales, des voyages d’affaires ou des séjours touristiques et se retrouvent victimes de représailles dont ils n’ont rien à voir.

Le président français s’est récemment rendu en Algérie, lors de son premier déplacement diplomatique dans la région du Maghreb, après avoir été élu président pour un second mandat.

Après avoir assumé la présidence en 2017, Rabat a été la première destination maghrébine du président Emmanuel Macron à la mi-juin, qualifiée de « visite amicale spéciale ». Il a ensuite effectué une visite officielle en Algérie début décembre 2018.

Compte tenu de cette tradition diplomatique de l’Elysée, Macron a choisi l’Algérie lors de sa première visite après son élection, compte tenu de la fraîcheur des relations avec Rabat.

Les relations entre le Maroc et la France sont étroitement imbriquées, notamment sur le plan politique et économique.Les intérêts commerciaux et économiques ont été pendant de nombreuses années le moteur des relations entre Rabat et Paris à travers les gouvernements successifs des deux pays.

Malgier Martel

"Wannabe fauteur de troubles. Gamer. Incurable mordu des réseaux sociaux. Explorateur. Étudiant. Fan de télévision amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.