« Dieu soit béni, Ronaldo est le Maroc et son retour chez les Noirs est incontesté. »

Hamdallah déclenchera-t-il une nouvelle crise avec l’équipe nationale marocaine sous le règne de Regraki, dans la continuité des crises en cours depuis l’ère Renard ?

L’entraîneur marocain Abdelkader Yomir estime que le retour de l’attaquant Abdel Razzaq Hamdallah est dû au fait que la promotion professionnelle de la fédération saoudienne dans l’équipe nationale marocaine est inévitable, le surnommant le « Ronaldo du Maroc ».

Les crises de Hamdallah et du Maroc ne finissent pas :

2019, avant la Coupe d’Afrique des Nations Égypte, le Français Hervé Renard ; L’entraîneur des Lions de l’Atlas de l’époque a appelé Hamdallah au camp de préparation du tournoi après que le joueur ait été absent de la participation avec son pays pendant des années.

Abonnez-vous maintenant et bénéficiez de 25 % de réduction sur le Pack Sports pendant une année entière, payé mensuellement

Chahid

Mais le joueur n’a pas duré longtemps au camp car il a lutté avec plus d’un joueur, dont Faisal Fajer et Younes Belhanda, ce qui l’a conduit à quitter le camp quelques jours avant le tournoi.

Les problèmes des joueurs n’étaient pas la seule raison du départ du joueur puisque la presse marocaine de l’époque parlait d’un problème entre Hamdallah et Renard lorsqu’il accusait le coach français de faire une discrimination entre les professionnels européens et les professionnels de la ligue arabe dans le traitement des joueurs.

Renard a quitté le Maroc mais Hamdallah a également eu des ennuis avec l’équipe d’entraîneurs suivante autour du Bosnien Vahid Halilhodzic, notamment Mustafa Hadji ; Lorsque l’entraîneur adjoint a confirmé qu’il avait contacté l’attaquant pour rejoindre l’un des camps, le joueur est parti, l’a refusé, et un nouveau problème a commencé.

Halilhodzic et son staff sont partis mais Hamdallah n’a pas été appelé dans le premier camp du nouveau staff technique de l’entraîneur de l’équipe nationale Walid Rakraki et malgré les assurances de ce dernier que le général de brigade aurait une place dans son équipe dans la période à venir, Hamdallah a eu une réaction très étrange aux déclarations du sélectionneur marocain portées avec une certaine vanité et indifférence. (voir les détails)

Qu’a dit Yumir à propos de Hamdallah ?

S’adressant au site Internet marocain Hesport, Yomir a déclaré: « Le retour de Hamdallah dans l’équipe nationale marocaine est une question qui ne peut plus être discutée entre deux personnes. Arrête ça. »

Il a ajouté : « Nous attendons que Regraki l’amène dans les prochains camps. Il devra exploiter sa machine d’attaque lors de la Coupe du monde au Qatar sans entrer dans les détails, d’autant plus que c’est Ronaldo du Maroc et ce n’est pas un compliment mais les chiffres parlent et les chiffres seuls classent différemment les attaquants. »

Il convient de noter qu’à la suite d’une décision du Comité du professionnalisme et des conditions des joueurs de l’Association saoudienne de football, Hamdallah a été détenu pendant une période de quatre mois depuis août dernier suite à une plainte de son ancien club ; Victoire saoudienne sur lui en négociant avec Al-Ittihad alors que son contrat était en vigueur.

Mais il est revenu pour participer aux matches des deux derniers tours de la Saudi Roshan League après que le Centre d’arbitrage saoudien a suspendu sa suspension en attendant la fin de l’examen de l’appel du club Al-Jeddawi contre les décisions du comité professionnel.

Abonnez-vous maintenant et bénéficiez de 25 % de réduction sur le Pack Sports pendant une année entière, payé mensuellement

Shahid 2022-23 bande inférieure 1920*720Chahid

Roselle Sault

"Maven de la bière subtilement charmant. Penseur. Extrême geek d'Internet. Passionné de voyages. Organisateur sympathique. Fanatique du Web. Communicateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.