Entre « l’Obama britannique » et la « Dame de fer »… Qui dirigera la Grande-Bretagne dans ses pires conditions économiques ? | politique

Londres- Les Britanniques ne sont qu’à quelques semaines de connaître leur nouveau Premier ministre, qui succédera au Premier ministre sortant Boris Johnson, et à l’approche de la date limite pour voter sur un nouveau chef conservateur, les deux candidats font monter la concurrence : la secrétaire aux affaires étrangères Liz Truss et l’ancienne Chancelier du trésorier Rishi Sunak.

Jusqu’à il y a quelques mois, aucun des observateurs politiques ne pensait que les deux se rapprocheraient du poste de Premier ministre, ni n’avaient de poids politique avant la rupture de Boris Johnson, mais la scène politique britannique a du drame et de la tension dans ses gènes, et là La démission de Johnson a été dramatique, le nom de son successeur en surprendra plus d’un.

L’histoire tombe de tout son poids dans cette élection, où 180 000 conservateurs voteront pour élire un nouveau chef, et l’histoire passera par la porte de la Dame de fer ; Ce titre, porté par la plus célèbre Premier ministre Margaret Thatcher, titre que les médias britanniques – notamment de droite – tentent d’attribuer à Liz Truss.

Si Sunak réussit, il deviendra le premier Premier ministre noir de Grande-Bretagne (Reuters)

rendez-vous avec l’histoire

Rishi Sunak, le ministre des Finances et de brillants hommes d’affaires, aura rendez-vous avec l’histoire s’il parvient à atteindre le poste de Premier ministre, étant le premier Premier ministre de couleur et d’origine immigrée à atteindre ce poste, ce que la carte est capable de courir contre lui. dans ces élections.

Ce qui caractérise ces élections, c’est que la base du Parti conservateur ou les personnes impliquées dans ce parti en décideront et c’est un bloc dominé par la droite et le parti pris conservateur et donc la scène actuelle se traduit par 3 sondages L’opinion donne à Liz Truss des avances confortables, selon « Politico ».Pourtant, les députés conservateurs (357 députés) font confiance à Sunak, mais le dernier mot sera sur les règles en vertu de leur majorité.

Mais cela soulève la question suivante : pourquoi les conservateurs ont-ils choisi Liz Truss plutôt que d’autres candidats au poste de premier ministre ? Il n’y a pas de réponse convaincante si ce n’est qu’elle est une figure conservatrice, prête à poursuivre sans hésitation les politiques les plus conservatrices et capable de passer facilement d’une situation à l’autre, en plus d’une machine de propagande de droite soutenant sa candidature.

Liz Truss et Rishi Sunak ont ​​installé leurs stands lors de la prochaine campagne électorale des membres du Parti conservateur
Plusieurs journaux aiment décrire Truss comme la « Dame de Fer » (Getty Images)

femme de fer

A la recherche du nom de Liz Truss, de nombreux articles et analyses de sa personnalité paraissent, mais ce qui est intéressant, c’est l’empressement de certains journaux à associer le nom de Liz Truss à l’ancienne Première ministre Margaret Thatcher, la qualifiant de « Dame de fer ». décris. , tous les journaux conservateurs de droite, y compris certains populistes.

Il y a beaucoup «d’ironie de l’histoire» dans cette affaire; Fliz Truss était loin d’être de droite tout au long de sa carrière universitaire et au début de sa carrière politique, en partie parce qu’elle est née dans une famille qui avait voté pour le Parti travailliste de gauche et que certains de ses cercles familiaux appartiennent même à l’extrême gauche.

Liz Truss a rejoint le Parti libéral-démocrate et y a occupé des postes très éloignés de la droite, comme son soutien à l’octroi de licences d’utilisation du cannabis, et un fervent partisan du droit à l’avortement, et en 1994, elle a prononcé un discours dans lequel elle : que a appelé à l’abolition de la monarchie parce qu’il s’agissait d’une institution désuète, a-t-elle déclaré.

Malgré ces politiques « révolutionnaires », Truss a rejoint le Parti conservateur en 1996 et en deux ans est passé de l’anti-monarchie au parti le plus royaliste du Royaume-Uni.

bureaux du gouvernement

Cette fluctuation des positions a ensuite impacté le parcours de Truss, sachant que sa vie politique est plutôt courte, elle n’est devenue parlementaire qu’en 2010 et a occupé plusieurs postes gouvernementaux, mais n’a jamais été sous les feux de la rampe.

Liz Truss était connue pour être l’une des plus ferventes partisanes de l’option de rester dans l’Union européenne et a tweeté à ses dépens déclarant « son soutien à tous ceux qui voteront pour l’option de rester dans l’Union européenne, car cela sert les intérêts de Business britannique », après quoi elle deviendra le plus ardent défenseur du « Brexit » et dans les négociations avec les Européens augmentera le militantisme de la brigade envers l’Union européenne.

Toujours dans la campagne électorale, Truss restera fidèle à son approche du poste et de son contraire ; Elle a d’abord annoncé que son programme visait à réduire les salaires dans un certain nombre de fonctions publiques afin de doter le Trésor d’environ 10 milliards de dollars, avant que les critiques de toutes parts ne pleuvent sur elle et qu’elle annonce qu’elle se retirerait de ce programme économique.

Obama britannique

Comme Liz Truss, l’ancienne chancelière de l’Échiquier Rishi Sunak est nouvelle à des postes de direction dans son pays, n’étant devenue députée conservatrice qu’en 2010 et occupant des postes gouvernementaux mineurs dans le gouvernement de Theresa May avant de devenir trésorière du gouvernement de Boris Johnson en 2020.

Sonak est né de parents d’origine indienne venus en Grande-Bretagne. Le père travaillait dans la médecine et la mère possédait une pharmacie, ce qui lui procurait une situation financière confortable qui le qualifiait pour entrer dans la prestigieuse université d’Oxford. Rishi Sunak a été éloigné de la politique pendant des années car il a été impliqué dans la finance et l’économie et a travaillé comme consultant pour les plus grandes institutions bancaires du monde.

Sonak est souvent connu comme l’un des politiciens les plus riches du pays et cela est dû à la richesse de sa femme qui est l’une des femmes les plus riches du Royaume-Uni et à sa richesse qui a suscité beaucoup de controverse après qu’il a été révélé que leurs entreprises venaient de les paradis fiscaux en dehors de la Grande-Bretagne en ont profité.

Dans des circonstances normales, Sunak pourrait être l’homme idéal pour conduire le pays dans ses pires conditions économiques, avec une inflation à son plus haut niveau en 40 ans et une stagnation économique, car il s’est montré apte à gérer l’épidémie de coronavirus et le Trésor britannique bien géré.

Cependant, la base du Parti conservateur a d’autres rapports et questions : Sunak obtiendra-t-il le poste de Premier ministre malgré le fait qu’il soit immigré et de couleur ? Réaliser ce que Barack Obama a réalisé aux États-Unis, mais les premiers signes montrent que la base du parti conservateur n’est pas encore prête à l’accepter.

Roselle Sault

"Maven de la bière subtilement charmant. Penseur. Extrême geek d'Internet. Passionné de voyages. Organisateur sympathique. Fanatique du Web. Communicateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.