La France coopère avec les États-Unis dans l’exploration lunaire

Le département d’État américain a annoncé que la France rejoindrait le projet Artemis pour explorer la lune.

« La France a signé un accord pour rejoindre le projet Artemis conçu par les Etats-Unis, rejoignant ainsi le programme international d’exploration lunaire », indique le site officiel du ministère dans un communiqué.

Le communiqué ajoute: « L’accord a été signé par Philippe Baptiste, président du Centre national français de recherche spatiale, et l’administrateur de la NASA Bill Nelson, le secrétaire exécutif du Conseil national de l’espace Chirag Barrick et le directeur des affaires spatiales ont partagé Valda Vikmans Keeler du Bureau des océans, de l’environnement et des affaires scientifiques internationales du Département américain de l’énergie. »

« La France réaffirme son engagement en faveur de l’exploration et de l’utilisation pacifiques, responsables et durables de l’espace extra-atmosphérique et est le 20e pays à signer la convention d’Artémis », indique le communiqué.

La liste des pays qui ont signé des accords de coopération dans le cadre dudit programme comprend actuellement : États-Unis, Émirats arabes unis, Ukraine, Australie, Bahreïn, Brésil, Canada, Colombie, France, Israël, Italie, Japon, Corée du Sud, Luxembourg, Mexique, Nouvelle-Zélande Zélande, Pologne, Roumanie et Singapour.

En 2019, la NASA a annoncé une ébauche du programme d’exploration lunaire Artemis et a indiqué que le programme serait mis en œuvre en trois phases, la phase Artemis 1, au cours de laquelle un véhicule Orion sans pilote serait lancé en orbite autour de la lune envoyé puis renvoyé sur Terre. et la phase Artemis 2, dans laquelle un vaisseau spatial habité serait envoyé en orbite autour de la lune, et la phase Artemis 3, à travers laquelle la NASA espère envoyer des astronautes sur la lune, puis sur Mars.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.