Le Kremlin : Il n’y a pas besoin de contact entre Poutine et Macron

Le Kremlin : Il n’y a pas besoin de contact entre Poutine et Macron

Car la France est un pays « inamical ».


Vendredi – 8 Muharram 1444 AH – 05 août 2022 AD


Poutine et Macron lors d’une conférence de presse conjointe à Moscou en février dernier (Reuters)

Moscou : « Moyen-Orient »

Le Kremlin a déclaré vendredi que le président russe Vladimir Poutine et le président français Emmanuel Macron ne s’étaient pas parlé au téléphone depuis deux mois, citant que la France était un pays « inamicale » et que des pourparlers avec elle n’étaient « pas nécessaires » pour le moment ».
« Tout d’abord, la France est un pays hostile compte tenu des décisions qu’elle prend envers notre pays », a répondu Dmitry Peskov, porte-parole de la présidence russe, à une question à plusieurs voix sur le récent manque de contact téléphonique entre les deux présidents plus tôt dans l’année.
Il a ajouté que les deux présidents « n’appellent pas parce qu’ils sentent que le moment n’est pas venu et que ce n’est tout simplement pas nécessaire pour le moment », déclarant que « si nécessaire, ils peuvent appeler », comme l’a rapporté l’Agence France. Presser.
Le dernier échange officiel entre les deux présidents remonte au 28 mai, lorsqu’ils se sont entretenus par téléphone avec le chancelier Olaf Scholz du sort des soldats ukrainiens capturés par l’armée russe.
Les présidents français et russe se sont également entretenus par téléphone début mai et début mars, et à cinq reprises en février, avec le point culminant de l’escalade qui s’est terminée par l’attaque contre l’Ukraine le 24 du même mois. Macron s’est également rendu à Moscou le 7 février pour rencontrer Poutine.
Il a confronté le président français alors que certains disaient qu’il était resté en contact avec son homologue russe sans pouvoir arrêter l’attaque russe contre l’Ukraine.
La Russie a qualifié un certain nombre de pays, dont la France, de « inamicaux » pour avoir imposé des sanctions à Moscou après avoir envahi l’Ukraine.
La Russie n’a cessé d’allonger la liste des pays «inamicaux», dont les États-Unis, l’Australie, le Canada, la Grande-Bretagne, le Japon, la Corée du Sud, la Norvège, Taïwan et le groupe des États membres de l’Union européenne.


Russie

Nouvelles de Russie

France

Guerre d’Ukraine

macrone

Malgier Martel

"Wannabe fauteur de troubles. Gamer. Incurable mordu des réseaux sociaux. Explorateur. Étudiant. Fan de télévision amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.