Le Premier ministre poursuit la fourniture des matériaux de carrière nécessaires à la mise en place du « train électrique à grande vitesse ».

Le Premier ministre Mostafa Madbouly a tenu une réunion de suivi de l’approvisionnement en matières premières de carrière nécessaires à la mise en œuvre du projet de trains électriques à grande vitesse, en présence du lieutenant-général Kamel al-Wazir, ministre des Transports et du général de division Hossam El Din Mustafa, président de l’Autorité publique des routes, des ponts et des transports terrestres, et le général de division Abdel Salam Shafiq, chef de la société égyptienne d’exploitation des mines, des carrières et des salines, le général de division Mohamed Bahgat Amin, vice-président des routes nationales Company, le général de division Ayman Matar, autorité des finances des forces armées, le général de division Khaled Mubarak, vice-ministre des transports pour le suivi du projet, Ali El-Sisi, chef du secteur du budget général au ministère des finances, et le major. Le général Sayed Al-Bouss, directeur général de la société de produits chimiques spécialisés d’Abu Zaabal « Usine 18 militaire ».

Le Premier ministre a souligné que cette réunion s’inscrit dans le cadre de la coordination pour fournir toutes les matières premières et de carrière nécessaires pour accélérer l’avancement des travaux du projet de train express électrique, compte tenu de l’importance de ce projet, qui sert les objectifs de développement et facilite la circulation des citoyens entre les différentes parties de la république.

La réunion visait à coordonner la fourniture de matériaux de carrière pour les lignes à grande vitesse du réseau de trains électriques, le ministre des Transports expliquant que le tracé du projet nécessite des quantités de ces matériaux de carrière totalisant environ 223,5 millions de m3 de sol, 34 millions de m3 de roche mère / dolomite et 12,5 millions de m3 de sable basaltique fournissant les quantités de poussières utilisées pour former le pont en terre du tracé, qu’elles soient aptes au remblai ou au concassage du calcaire issu de l’excavation et du dynamitage pour le tracé du projet .

Le ministre a ajouté que la longueur totale de la ligne de chemin de fer électrique est de 1985 km et se compose de 3 étapes, la première d’une longueur de 660 km et s’étend de Ain Sukhna/New Alamein/Marsa Matrouh/Fayoum et la seconde d’une longueur de 1100 km. km s’étendant de Fayoum / Beni Suef / Louxor / Assouan / Abou Simbel et la troisième étape de 225 km de longueur reliant Qena / Hurghada / Safaga



Cliquez ici pour suivre l’argent de demain dans l’application Pulse

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.