Le président Tebboune est le seul garant du succès de « La Réunion »

Mohamed Benkhrouf, président de l’Association des compétences algériennes à l’étranger, a affirmé qu’il ressentait une réelle volonté de la part du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, d’accompagner et de motiver les talents et compétences algériens, preuve suffisante pour poursuivre les efforts et non céder aux problèmes administratifs et aux obstacles bureaucratiques artificiels.

Ben Kharouf, sociologue et diplômé de l’Université d’Alger, a convenu dans un communiqué « soirée«  Les projets de l’association qu’il dirige comprennent la supervision de trois projets, le premier concerne l’implantation d’une clinique spécialisée dans le traitement des enfants sourds, muets et autistes dans la commune de Raghaia dans la banlieue Est de la capitale. tandis que le second projet concerne la mise en place d’un centre psychopédagogique spécialisé en santé mentale pour en superviser le fonctionnement. Belkacem Mazouane, membre fondateur de l’association, propriétaire de 35 Des années d’expérience dans les hôpitaux français, et le troisième projet est dédié à l’agriculture désertique, à travers lequel une équipe spécialisée jeune et ambitieuse travaille à développer ce département de Ghardaïa au sud-est, afin de promouvoir et développer l’agriculture désertique dans l’intérêt de l’association qui souhaitent vivre cette expérience pionnière.

Ben Kharouf, qui a quitté l’Algérie pour la France il y a un an, l’a souligné 1988Et il a fait son doctorat à l’université française sur les facilités accordées pour mener à bien ces projets, soulignant qu’il y a beaucoup de négatifs qui doivent être changés, à commencer par changer les mentalités et les comportements d’une manière que chacun travaille à soutenir, encourager et nourrir. , motiver les talents et incarner les discours du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui ne cesse de renouveler son engagement à soutenir les compétences algériennes, qu’elles soient en Algérie ou dans différents pays du monde. Dans son discours, il a souligné son optimisme « L’avenir de l’Algérie est convaincu qu’elle a tous les ingrédients pour construire un État fort et prospère, à condition qu’il y ait confiance entre tous et que nous nous traitions professionnellement, loin de toute exclusion ou marginalisation et anéantissement mutuel du fait de nos idées différentes.« .

Il ajouta « La politique du président Abdelmadjid Tebboune à travers l’initiative de réunification réussira à condition qu’il promeuve personnellement et assure la mise en œuvre de son projet, en raison de la volonté politique dont il dispose grâce à des conseillers et des groupes de travail soucieux d’incarner sa politique sur le terrain.« . Il est à noter que la création de l’Association des Compétences Algériennes à l’Etranger, basée en France, est née d’une idée brassée dans un groupe de Compétences Algériennes présentes dans ce pays depuis un an. 2012avant de s’étendre aux chercheurs et experts de différentes disciplines du Royaume-Uni, du Canada et de divers pays européens.

Il a ajouté que l’association qu’il dirige a pour objectif de rassembler le plus grand nombre possible de compétences algériennes qui ont leur place dans les pays où elles sont basées, de protéger et de vendre leurs inventions et innovations en fonction de leur valeur scientifique et pratique. Il a conclu sa déclaration que l’association travaille également à ramener ces compétences dans leur pays d’origine avec de vrais projets dans diverses disciplines et à les ancrer dans des projets concrets dans toutes les régions du pays.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.