Le russe Gazprom coupe à nouveau l’approvisionnement en gaz de la France

Le russe Gazprom coupe à nouveau l’approvisionnement en gaz de la France


Mardi – 2 Safar 1444 AH – 30 août 2022 AD


Logo Gazprom et pièce en euros (Reuters)

Paris : « Moyen-Orient »

Une nouvelle étape pour couper les approvisionnements en gaz russe vers la France a été franchie mardi lorsque le groupe Engie a annoncé une nouvelle réduction des approvisionnements du géant Gazprom, suscitant des inquiétudes sur les approvisionnements hivernaux malgré des stocks importants.
Et le géant français de l’énergie Engie a indiqué dans un bref communiqué que le géant russe Gazprom l’avait informé d’une réduction supplémentaire et immédiate de ses approvisionnements en gaz « en raison d’un différend entre les deux parties sur l’exécution des contrats ». Et les livraisons de gaz russe à Engie ont considérablement diminué depuis le début du conflit en Ukraine, atteignant récemment seulement 1,5 TWh par mois.
Ce chiffre fait référence à « l’approvisionnement annuel total en Europe de plus de 400 TWh » pour Engie, indique le plus important fournisseur de gaz en France, dans lequel l’État français détient une participation de 24%.
Fin juillet, Engy a confirmé avoir considérablement réduit son « exposition financière et physique au gaz russe », qui ne représente plus qu’environ 4% de ses approvisionnements. « Cela s’inscrit dans la flexibilité de notre portefeuille d’investissement, nous ne sommes donc pas du tout inquiets », a déclaré à l’époque la directrice générale de la société, Catherine McGregor.
Aujourd’hui, le groupe annonce avoir pris des mesures pour pouvoir approvisionner ses clients même en cas de rupture d’approvisionnement de Gazprom. « Inge a obtenu les quantités nécessaires pour assurer l’approvisionnement de ses clients et leurs besoins particuliers », a-t-il déclaré dans son annonce.
Jeudi dernier, les approvisionnements français en gaz ont dépassé le seuil de remplissage de 90 % pour la saison d’hiver (91,47 % mardi matin) et la France est en bonne voie pour atteindre son objectif d’assurer 100 % de gaz d’ici novembre.


France

L’économie russe

Malgier Martel

"Wannabe fauteur de troubles. Gamer. Incurable mordu des réseaux sociaux. Explorateur. Étudiant. Fan de télévision amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.