Les autorités maliennes décident de bloquer Radio France International et France 24

Le conseil militaire au pouvoir au Mali a ordonné jeudi matin la suspension de Radio France International et de France 24 dans le pays alors que de « fausses allégations » de violations commises par l’armée malienne ont été rapportées par les deux médias français.



Le gouvernement du Mali a catégoriquement nié ces fausses accusations contre les forces armées maliennes dans un communiqué de la chaîne d’information française France Info TV aujourd’hui, jeudi, alors que la procédure de suspension des émissions de Radio France International et de France 24 jusqu’à nouvel ordre a commencé.



La chaîne a ajouté que le colonel « Abdullah Maiga », porte-parole officiel du gouvernement au Mali, a signé le communiqué, sachant que les deux médias français émettaient toujours jeudi matin.



Le gouvernement malien pense que ces fausses accusations ont été contenues dans un reportage des 14 et 15 mars dans lequel la radio française a donné un espace pour parler aux victimes d’abus présumés par l’armée au Mali et le groupe spécial russe « Wagner ».



Le colonel Maiga estime également que les actions de Radio France International et de France 24 sont similaires aux mauvaises pratiques et au rôle joué par Radio Mille Colin dans la promotion du génocide rwandais de 1994.



De son côté, la société française France Média Monde a condamné cette décision et a réitéré son attachement à la liberté des médias et au travail professionnel équilibré de ses équipes de presse.



Il est à noter que cette mesure crée un précédent pour les grands médias étrangers au Mali, et Radio France International et France 24, qui couvrent de près l’actualité africaine, sont largement suivies au Mali.



Il est à noter que France Médias Monde est une société holding publique française qui supervise et coordonne les activités des grands médias publics diffusant ou publiant à l’international depuis la France, et ses filiales sont Radio France International, Monte Carlo International et la chaîne d’information télévisée France 24. Il détient également une participation de 12,5 % dans le réseau d’information et de divertissement TV5Monde.

elite boss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.