L’UE veut durcir les règles de visa pour les Russes, mais n’est pas d’accord sur l’interdiction d’entrée


©Reuters. Drapeaux de l’Union européenne devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles le 17 juin 2022. Photo : Yves Hermann/Reuters.

PRAGUE (Reuters) – Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne devraient accepter de suspendre un accord de facilitation des visas avec Moscou et de faire attendre les Russes plus longtemps et de payer plus pour leurs visas, ont déclaré mardi des diplomates, alors que le bloc reste divisé sur une interdiction totale de voyager.

L’Allemagne et la France ont averti qu’une interdiction de voyager pour les citoyens russes ordinaires pourrait se retourner contre eux, une décision exigée par Kyiv en réponse à l’invasion russe et soutenue par certains États membres de l’Union européenne. La suspension de l’accord est un compromis qui peut être atteint lors d’une réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Prague.

« La suspension de l’accord de facilitation des visas est presque certaine », a déclaré un haut diplomate de l’UE.

La ministre fédérale des Affaires étrangères Annalena Bierbock a souligné qu’elle préférait ne pas exagérer les mesures : « Il faut ne pas punir les opposants qui tentent de quitter la Russie ».

« Nous mettons en garde contre une restriction excessive de notre politique des visas pour empêcher le renforcement du récit russe et la création par inadvertance d’une politique hostile qui aliénera les générations futures », ont déclaré la France et l’Allemagne dans un document conjoint.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, n’a pas tardé à rejeter l’argument selon lequel les voyages en Occident pourraient faire changer d’avis les Russes, affirmant que Moscou a eu une brève guerre avec la Géorgie et annexé la Crimée depuis qu’elle a obtenu des visas plus faciles pour l’Union européenne en 2007.

« Les voyages vers l’Union européenne n’ont pas affecté le changement de position de la Russie. Pour changer la Russie, il a fermé la porte aux touristes russes », a-t-il ajouté.

(Préparé par Rehab Alaa pour la Lettre Arabe – Edité par Hassan Ammar)

Andrien Barre

"Maven de la bière. Expert du Web. Troublemaker de longue date. Organisateur en herbe. Communicateur général. Gourou de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.