Origine algérienne. Campagnes pour expulser Ludovic Mohamed Zahid, le premier imam gay de France

Date de sortie:
13 août 2022 12 h 18 Méridien de Greenwich

date de mise à jour: 13 août 2022 13 h 50 Méridien de Greenwich

Les milieux arabes et musulmans de France ont commencé à faire pression pour expulser l’imam, d’origine algérienne, qui se qualifiait d’homosexuel et avait suscité ces derniers jours une large polémique sur ses idées qu’il qualifiait d' »extrêmes et inacceptables ».

Des sources proches de l’imam Ludovic Mohamed Zahid, qui a la nationalité française et algérienne, ont déclaré qu’il vit déjà à Marseille, dans le sud de la France, et qu’il est le premier imam gay.

Les sources, qui ont préféré rester anonymes en raison de la sensibilité de l’affaire après la polémique suscitée par la performance de Zahid, ont ajouté dans des déclarations exclusives à Erm News que « Zahid a fui l’Algérie plus tôt pour fonder deux associations, la première pour les musulmans en France et la deuxième pour les homosexuels. »

Les mêmes sources ont confirmé : « Zahid subit la pression des musulmans qui rejettent les idées qu’il défend, surtout après les avoir soutenues et organisé des fêtes pour ceux qui souhaitent épouser des homosexuels musulmans et l’avoir encouragé à le faire ».

Zahid a provoqué une controverse et un ressentiment généralisé lors de son apparition dans une émission de Deutsche Welle après avoir récemment organisé un mariage pour deux lesbiennes iraniennes à Stockholm, incitant les Algériens à demander que sa citoyenneté soit révoquée et révoquée.

Des militants sur les réseaux sociaux ont partagé des vidéos de la cérémonie de mariage avec une condamnation généralisée, d’autant plus que l’Islam interdit le mariage homosexuel, qui est persécuté dans la plupart des pays arabo-musulmans.

Youssef Mechria, ancien conseiller au ministère algérien des Affaires religieuses, a commenté : « Ce n’est pas la peine pour nous, en tant que cheikhs, de commenter les allégations de ce jeune homme ».

Mashreya a déclaré dans des déclarations exclusives à Erm News : « Ce n’est pas la première fois que cela suscite une controverse sur ce qu’il fait. C’est un vieux sujet, et nous ne commentons généralement pas ces sujets parce qu’il y a des commentaires sur « une valeur qu’il ne mérite pas », comme il l’a dit.

Mais il a souligné que l’Occident – semble-t-il – veut établir un nouvel islam comme il le veut, et « c’est en fait un problème français car il ne vit pas en Algérie ».

Zahid était apparu dans l’émission « Jafar Talk » de la chaîne allemande « Deutsche Welle », ce qui a suscité une large polémique compte tenu des doutes sur la validité de ses propos et de sa nationalité algérienne, mais l’activiste proche de lui a confirmé la validité de ce qui était a déclaré dans cette session à « Erm News » a déclaré.

Dans ses déclarations à l’émission allemande, qui s’adresse à un large segment du public arabe, Zahid a expliqué : « La situation exige un engagement à réduire les préjugés et nous avons beaucoup à faire et nous devons continuer à être homosexuels et musulmans, selon d’après ce que je lis parfois, j’ai été accusé de déformer la religion, ce qui me rendait spécial », dit-il.

Il raconte : « Le sujet m’a fait peur la première fois, d’autant plus que mon téléphone et mon adresse étaient disponibles sur Internet, mais il ne s’est rien passé du tout, et j’ai continué mon chemin de chercheur, créant des espaces de dialogue, comme l’institut, qui Je réalise à Marseille. »

Il a ajouté : « Il y a 10 ans, je choquais beaucoup les gens, et aujourd’hui ça va bien », comme il l’a dit.

Denise Herbert

"Érudit indépendant de la culture pop. Entrepreneur hardcore. Accro à la cuisine typique. Fan d'Internet. Praticien de la musique subtilement charmant."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.